Luc Chatel lance un appel à projets autour du RFID et du NFC

Qui va le rattraper ? 68
rfidUn appel à projets collaboratifs autour du RFID a été lancé hier par le secrétaire d’État chargé de l’Industrie et de la Consommation, Luc Chatel. En effet, ce dernier souhaite que soient développés des « services innovants » prenants appui sur la technologie d'identification par radiofréquence, mais également la version pour téléphone, le NFC (Near Field Communication).

Considéré comme « un facteur majeur de gains de productivité et d’amélioration de la compétitivité des acteurs industriels français », le RFID aurait de multiples vertus. Et à travers cet appel, qui a soutenu cinq projets en 2008, et dont on peut découvrir les bilans à cette adresse, le secrétaire d'État souhaite « ainsi permettre d’accélérer l’appropriation de cette technologie par les entreprises françaises ».

Les possibilités offertes par le RFID sont multiples, mais pas forcément connues et parfois difficiles d'accès pour les petites structures. De même le NFC, plus installé dans les mobiles permettra la création de services nouveaux.

« Dans le domaine du transport par exemple, cela rendra possible d’acheter son titre de transport avec son téléphone puis d’utiliser celui-ci comme passe sans contact », précise un communiqué du ministère.

« L’appel à projets lancé ce jour par le ministre permettra de faire converger la dynamique initiée par Luc Chatel pour soutenir le développement de ces technologies, en particulier avec la création d’un Centre national de référence de la RFID (CNRFID) et celle du Forum des services mobiles sans contact. »

Les candidatures devront être déposées à cette adresse, avant le 8 juin 2009.
Publiée le 07/04/2009 à 09:08
Publicité