HP Pavilion dv2 à base d'AMD Néo : premiers résultats

Du bien... et du moins bien 28
HP Pavilion dv2Alors que notre dossier portant sur le dv2 de HP devrait arriver en début de semaine, nous avons décidé de partager avec vous quelques chiffres qui nous semblent INtéressants concernant la machine de HP.

Tout d'abord, concernant la lecture de vidéo puisque c'est l'un des points qu'AMD avait décidé de mettre en avant lors de l'annonce de ce produit.

HP : ou comment remplir un portable léger avec une multitude de logiciels lourds

Avec Internet Explorer, et la machine installée avec l'ensemble des logiciels HP, nous avons rencontré quelques problèmes puisque lors de l'intervention de flash, le processeur avait tendance à grimper à plus de 100% d'utilisation et à ne plus redescendre.

Un problème qui nous mène à nous demander pourquoi HP, qui est à l'origine de netbooks et de cette machine, a jugé bon de la bourrer de logiciels encombrants qui nuisent à l'utilisateur plus qu'autre chose.

En effet, à l'heure où nous écrivons ces lignes depuis la machine, et uniquement avec Firefox de lancé, on compte pas moins de 77 services de lancés.

Un peu de ménage et un autre navigateur... ça va mieux


Dailymotion HD Videos StarEn plus de ne pas permettre la création d'une clef USB de restauration, le constructeur ne permet pas l'installation d'un Windows de manière allégée, ce qui est tout simplement regrettable pour une machine de ce genre.

Mais une fois Firefox utilisé, et le ménage fait dans la machine, les choses vont largement mieux.

En effet, il nous a été possible de lire des vidéos HD issues de YouTube aussi bien que de Dailymotion de manière totalement fluide, ce qui est tout simplement impossible avec une solution à base Atom, dont la partie graphique ne permet pas de compenser la faiblesse du processeur.

Ici, le Neo se retrouve bel et bien utilisé à 100%, mais l'accélération matérielle via le GPU semble pleinement jouer son rôle.

Neo pour la vidéo : ça semble plutôt bien parti


vlc pci media playerAu niveau des vidéos hors ligne, c'est un peu la même chose. Tout comme avec l'Atom, nous avons pu lire avec VLC un XVID de 43 minutes, qui pèse 350 Mo sans le moindre problème. Le CPU était alors chargé à 30 % environ.

Mais là où le Neo semble plus efficace de l'Atom, c'est sur la même vidéo encodée en H.264, pesant 1 Go, qui a pu être lue sans le moindre accroc, le processeur n'étant utilisé qu'à 80 %. Avec une machine basée sur la plate-forme d'Intel, il faut utiliser l'excellent CoreAVC pour cela, et encore, on peut parfois noter quelques ralentissements ce qui n'est pas le cas ici.

Il nous paraît par contre improbable qu'il soit possible de lire des Blu-Ray avec cette machine, contrairement à ce qu'affirmait AMD, nos premiers essais vont d'ailleurs dans ce sens mais nous les compléterons sous peu afin d'en savoir plus sur ce qui est supporté de manière correcte.

Envie de jouer avec un portable léger de 12" à bas prix ? C'est désormais possible !


WoWPour continuer sur le terrain des bonnes nouvelles, on peut évoquer la 3D qui était attendue comme l'un des gros points forts de cette machine. En effet, avec les IGP Intel, autant oublier les jeux en 1280x800, surtout si ceux-ci sont un peu gourmands.

Eh bien avec la Radeon HD 3410 ici intégrée, nous avons pu jouer à WoW à cette résolution, avec les options au minimum ou sur moyen, avec un rendu qui variait de 30 à 45 fps dans des lieux faiblement peuplés.

Par contre dès que l'on va dans certaines zones telles que Dalaran, impossible de dépasser les 10/15 fps, un cas qui est aussi rencontré sur beaucoup de machines sédentaires.

Mais toute médaille à son revers...


HP Pavilion dv2Mais tout cela n'est bien sur pas sans inconvénient. En effet, comme nous le disions hier dans notre actualité ou les commentaires, l'autonomie de la machine semble souffrir du couple Neo / HD 3410.

En effet, malgré la batterie de six cellules (55 Wh), nos premiers essais nous indiquent que l'on aura du mal à dépasser les 2h30 avec une luminosité moyenne et le Wi-Fi, ce qui est correct, mais loin des six heures que l'on peut atteindre avec certains netbooks.

HP Pavilion dv2 1023 Neo 3410Il faudrait alors voir si la version dépourvue de carte graphique dédiée, qui se contente de la Radeon X1250 intégrée à l'IGP, moins puissante, n'offre pas de meilleurs chiffres. AMD paie en effet ici l'incapacité du portable à désactiver la partie graphique au profit de l'IGP.

L'autonomie est correcte... mais sans plus


Côté consommation, nous avons effectué des relevés à la prise (le rendement de l'alimentation intervient donc), sans la batterie et nous avons obtenu un chiffre qui pouvait varier de 19 watts au repos à 37 watts lorsque nous lançons FurMark. Lors d'une utilisation bureautique il était question de 27 watts environ.

De plus, comme nous le disions hier, le ventilateur de la machine peut être un élément gênant pour les amateurs de silence. Une option dans le BIOS (désactivée par défaut) lui permet de s'éteindre lorsqu'il n'est pas nécessaire.

HP Pavilion dv2Mais même au repos ou lors d'une simple navigation, il tournera assez vite pour que cela puisse paraître désagréable. C'est d'ailleurs pire lorsque la carte graphique est sollicitée.

Amateurs de silence : passez votre chemin


On rajoutera à cela le problème du disque dur qui de temps en temps se fait entendre, comme au démarrage par exemple, ce qui est difficilement acceptable à l'heure actuelle. HP semble avoir ici pêché par souci d'économie.

Pour l'instant donc, la machine nous a montré que la plate-forme d'AMD tenait la route. Elle est certes un peu gourmande en terme d'énergie, mais cela pourra être facilement comblé par une batterie de plus grande capacité (qui sera aussi plus lourde).

On regrettera néanmoins le traitement que lui réserve HP avec ce dv2. Beaucoup trop gloss, bruyant et équipé d'une suite logicielle complètement inadaptée, il semble pensé pour nous donner envie d'aller voir ailleurs.

L'AMD Neo et la HD 3410 sont INtéressants... mais HP n'a pas su les mettre en valeur


HP Pavilion dv2 1023 Neo 3410Il reste néanmoins séduisant pour un usage comme PC de salon transportable, ou pour ceux qui veulent équiper leur chère et tendre, pour peu que celle-ci ne soit pas gênée par le côté brillant / miroir / glossy de l'ensemble.

Espérons donc que d'autres constructeurs intégreront cette plate-forme dans des machines pensées différemment, ce qui devrait être le cas selon nos informations, et rendez-vous dans quelques jours pour un avis plus étoffé sur ce dv2.
Publiée le 03/04/2009 à 17:24
Publicité