Dell licencie 300 personnes de plus aux États-Unis

Un air de déjà vu 6
Dell LogoTandis qu’une partie de la France suit les débats à l’Assemblée nationale sur le projet de loi Hadopi, le reste du monde continue de tourner, et malheureusement de subir les effets de la crise. C’est ainsi que l’on apprend que des licenciements supplémentaires ont eu lieu chez Dell.

La confirmation en a été donnée par un porte-parole du constructeur qui a indiqué que 300 emplois ont été supprimés dans une usine située à Winston-Salem, en Caroline du Nord. L’action est décrite comme cohérente avec le reste de la stratégie de Dell qui consiste pour la firme à rester compétitive dans cette période particulière, en augmentant l’efficacité et en réduisant les coûts.

La construction de l’usine de Winston-Salem a débuté en 2004. Elle a attiré un millier d’emplois sur les deux premières années, et elle devait en cumuler 1700 d’ici l’année prochaine. Ce but ne sera pas atteint, et le maire de la ville vient d’ailleurs réclamer plus que des explications : Allen Joines demande que les aides fournies par la ville à la société lui soient retournées.
Par Vincent Hermann Publiée le 12/03/2009 à 15:59 - Source : betanews
Publicité