Hadopi : Les députés spammés par JaimeLesArtistes.fr

Hadopi, la grande ironie 86
La guerre des courriels est totale concernant le projet de loi Création et Internet. Alors que les députés se sont récemment plaints de recevoir trop d'emails anti-Hadopi, le cabinet de Christine Albanel est allé plus loin en décrivant La Quadrature du Net de « cinq gus dans un garage qui font des mails à la chaîne ».

IFPI Telechargement illegal P2P 40 milliards Ce même cabinet a par ailleurs confirmé ses dires : « La Quadrature du Net prétend porter la voix de centaines de milliers d'internautes, mais nous savons qu'ils ne sont pas représentatifs (...) Il s'agit juste d'un groupe de pression qui s'est emparé de cette cause de manière illégitime et qui fabrique des adresses IP pour envoyer des mails ! » a ainsi expliqué d'une façon médiocre un membre du ministère de la Culture.

Mais cette guerre des emails ne s'arrête pas là. Outre une lettre-type de l'UMP envoyée à tous les parlementaires UMP, Christine Albanel, via le site JaimeLesArtistes.fr, a semble-t-il informé, pour ne pas dire spammé plusieurs parlementaires aujourd'hui même selon certains députés, qui ont rapidement contacté PC INpact.

L'email en question, disponible sur cette page de JaimeLesArtistes.fr, est en fait un récapitulatif des informations déjà divulguées dans le passé, mixé à des nouvelles bien plus récentes. On retrouve ainsi la fameuse affirmation "La France championne du monde du piratage", avec 450 000 films piratés chaque jour, plus d'un milliard de fichiers piratés échangés chaque année et 1 nouveau talent sur 5 qui ne peut plus être produit.

La suite du courriel est composée d'une vidéo de Michel Blanc (voir ci-dessous), d'un texte sur le soutien de Jack Lang au projet de loi, et des réponses à deux questions importantes : Qui siègera à la Haute Autorité et traitera les dossiers ? et Qu'apporte le système de « réponse graduée » par rapport au dispositif judiciaire actuel ?.


Publiée le 11/03/2009 à 16:33
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité