Des députés se plaignent de recevoir trop d'emails anti Hadopi

Vite, un députéthon 358
Mise à jour : Cela n'aura pas tardé. Christine Albanel est montée au front pour riposter à ces vagues de courriels.


coeur amour joie lettre Lors du colloque organisé par l’UMP, plusieurs députés ont révélé qu’ils recevaient quantité d’emails leur demandant de ne pas supporter le projet Création et internet. Insupportable !

Une députée : « je trouve le texte parfaitement équilibré, mais le débat sur ce texte va être un débat de communication. C’est celui qui va gagner la communication sur ce texte qui va l’emporter vis-à-vis de la population. On va nous accuser d’être liberticide, que de toute façon, on est la droite, on est liberticide. Il faut bien voir dans l’ensemble du lobby que l’on reçoit, nos collègues reçoivent énormément de courriers via internet qui nous enjoignent à ne pas entrer dans processus ! Il faut inverser la charge de la preuve : la liberté c’est le respect de la propriété intellectuelle, il faut rentrer dans ce langage inversé là, car les arguments techniques ne seront jamais relayés ».

La Quadrature du net
invite depuis de longs mois chaque internaute à contacter les députés « pour leur demander de contacter le gouvernement afin qu'il renonce à ses projets » ou pour que chaque citoyen explique son opposition aux projets...

"La presse est moins aggressive"

Bernard Miyet, de la SACEM, donnera quelques conseils aux parlementaires face à cette masse d’email : « je dirai aux députés, vous ne recevez finalement que de la part d’internaute des mails qui, nous on en a l’habitude chaque fois qu’on entre dans des chats, sont insultants ». Pour le président de la SACEM, il faut s’en défaire et relativiser ce courriel, et pour preuve : « si vous regardez ce qui se passe depuis 2 ans, la presse, elle, a totalement changé d’approche. Regardez les textes des journalistes au moment de la loi DADVSI et ceux qu’on approche aujourd’hui, on a une agressivité beaucoup moins forte, une compréhension beaucoup plus grande de cette problématique et un soutien beaucoup plus fort ». Le même Bernard Miyet poursuivra, « sur notre action, des chats ont en fait en permanence, et c’est vrai qu’on retombe toujours sur les mêmes internautes, le nombre est relativement limité, ne vous laissez pas impressionner par cela ».

Aidons les députés, déclarez votre amour pour l'Hadopi

Les nombreux journalistes et internautes favorables au texte Création et Internet pourront donc déclarer tout leur amour et leur soutien aveugle pour ce texte équilibré et démocratique en utilisant cette page de l’Assemblée nationale. Un attaché parlementaire nous a confié ce soir que les lettres personnalisées sont nettement plus efficaces que les lettres-types mitraillées par un système automatisé. Un peu comme celles qu’enverra l’Hadopi ?
Par Marc Rees Publiée le 06/03/2009 à 18:46
Publicité