Pédopornographie : La coalition paneuropéenne est montée

Passera plus 170
Argent dollars euros cashPlusieurs industries européennes, en collaboration avec les autorités, ont entamé un partage des informations financières privées afin de lutter activement contre les criminels qui profitent de la distribution de contenus pédopornographiques sur le Net.

Parmi les firmes, on compte des services bancaires, des sociétés implantées sur internet qui travaillent main dans la main avec les forces de police, des ONG et la Commission européenne. Ce regroupement a lancé l'opération qui vise à mettre fin au commerce d'images de ce type. Dans cet effort paneuropéen, le vice-président Jacques Barrot et le ministre de l'Interieur anglais Jacqui Smith souhaitent avant tout démanteler les réseaux qui profitent de l'anonymat relatif.

« Le gouvernement est déterminé à lutter contre l'exploitation sexuelle des enfants sous toutes ses formes et à sévir contre ceux qui tirent des bénéfices financiers de la diffusion et la distribution de ces contenus révoltants », a déclaré Jacqui Smith.

Cette coalition nouvellement formée, au nom de European Financial Coalition, ou EFC, se réunira régulièrement et cherchera à identifier et protéger les victimes de ces crimes en remontant les pistes financières laissées par les acheteurs et les vendeurs. Elle appelle également à un regroupement plus massif d'acteurs européens dans cette lutte et sollicite leur adhésion autant que leur participation.

Dotée d'une enveloppe de 427 000 euros pour sa lutte, la coalition est menée par l'organisation anglaise Child Exploitation and Online Protection, visant la protection en ligne des enfants. Pour surveiller le paiement en ligne, MasterCard, Microsoft, PayPal, Visa Europe ont pris part à cette coalition, précise Reuters.

Selon le directeur de CEOP, Jim Gamble, seule la convergence des compétences et une réelle mobilisation générale permettront d'éradiquer cette sordide industrie une fois pour toutes.
Publiée le 04/03/2009 à 12:51
Publicité