Les ayants droit font retirer près de 3000 films d'Allostreaming

L'effet Besson en hausse 40
Exclusif PC INpact : selon nos informations, les ayants droit ont fait retirer l’accès à près de 3000 films qui étaient accessibles sur AlloStreaming.com, l’un des principaux sites de diffusion en streaming. Plutôt que d’agir contre l’éditeur, les actions se sont concentrées dans les mains des hébergeurs des vidéos en streaming, en se fondant sur la loi sur la confiance dans l’économie numérique. L’Association de Lutte Contre la Piraterie Audiovisuelle, ou un groupement similaire, pourrait être à l’origine de ce retrait qui touche le milieu du cinéma et de l’audiovisuel.

allostreaming.com likestreaming.com allomovies

Sur l’un des sites satellites d’AlloStreaming, à savoir LikeStreaming.com, un message indique que « la plateforme MegaVideo vient de supprimer la plupart des vidéos hébergées sur ses serveurs ». De fait, toujours selon nos sources, c’est une action de masse qui a été menée contre la plupart des plateformes sur lesquelles le site stockait son contenu (Dailymotion, Google Video, Megavideo, Megaupload, StageVu, Veoh, Vreel et Youku). Seuls les films proposés avant la fin février sont inaccessibles. Depuis, l’offre s’est évidemment régénérée et on devrait en toute logique conduire à une nouvelle demande de retrait d’accès par un jeu du chat et de la souris (de nombreux liens semblent d'ailleurs avoir été remis depuis l'action).

Le streaming est décidément d’actualité. Voilà quelques jours, Luc Besson dénonçait un site (quasi-inconnu) Beemotion.fr, s’en prenant au passage aux annonceurs coupables selon lui de complicité. Peu après, Frédéric Lefebvre réclamait une commission parlementaire contre ces sites. Jean Berbinau, de l'ARMT, enchérissait pour sa part en déclarant que le projet Création et Internet instaurant la riposte graduée, était parfaitement applicable à ce genre de diffusion.
Par Marc Rees Publiée le 03/03/2009 à 18:39
Publicité