Les clients de Ryanair peuvent téléphoner durant les vols

Seul endroit tranquille : les tunnels ! 71
Plus ou moins testée et abordée depuis une poignée d'années, la possibilité d'appeler via son téléphone portable dans les avions commence à se rapprocher de la réalité depuis l'année dernière, tout du moins en Europe. La Commission européenne, suivie par l'ARCEP, s'est ainsi penchée sur le sujet en 2008 afin de réunir toutes les conditions pour que 90 % des clients des avions soient joignables durant un vol en Europe, sans danger pour le pilotage de l'appareil, point qui inquiétait fortement lesdits clients.

Dessin Crash Avion Sauvetage SMSRyanair, qui ne cache pas depuis de nombreuses années vouloir permettre à ses clients d'utiliser un portable lors de ses vols, est ainsi fier d'annoncer que cette offre n'appartient plus au passé, mais bien au présent.

Limitée pour l'instant à une vingtaine d'avions, cette offre sera étendue à une cinquantaine d'appareils dans les six mois à venir, et 170 d'ici l'année prochaine. Selon la compagnie "low-cost" irlandaise, vous pourrez appeler, envoyer des courriels ainsi que des SMS, ceci grâce à son partenariat avec OnAir, spécialisé dans la téléphonie dans les airs. Tout sera donc possible.

« Le service de téléphone à bord est un service de roaming international, donc n'oubliez pas de composer le + ou le 00 suivi du code du pays » explique Ryanair. En somme, roaming international oblige, il ne faut pas s'attendre à ce que votre voisin téléphone une heure de temps, à moins qu'il ait un abonnement international. En effet, vous devrez tout de même débourser 2 à 3 € la minute en cas d'appel (reçu ou envoyé) et près de 50 centimes en cas d'envoi de SMS (gratuit en réception).

« C'est cher, mais c'est votre choix de souhaiter l'utiliser ou non » a ainsi déclaré Michael O'Leary, l'énigmatique patron de Ryanair.

Outre le prix, la technologie d'OnAir pourrait bien limiter les appels des clients de Ryanair. En effet, selon Flight Global, OnAir ne permet que six appels simultanés lors des vols. Et même si cela montera à douze d'ici la fin de l'année, voir un appareil entier téléphoner n'est pas prêt d'arriver.
Publiée le 23/02/2009 à 14:38
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité