CNIL : Les 3 Suisses ne délocalisent plus, mais licencient

Que redoutent-ils ? 55
« Il n'y aura pas de délocalisation en Tunisie », a juré Khelaf Bouacha, directeur des ressources humaines dans une actualité publiée par le Figaro. La société dément ainsi les informations publiées dans nos colonnes, dit notre confrère et elle en profite pour annoncer 674 suppressions de postes dans l'Hexagone...

CNIL délibération 3 suisses données personnelles

En fait de démenti, le vépéciste fait surtout marche arrière en ne mettant pas en application l’autorisation décrochée devant la CNIL où il demandait justement le transfert « de données à caractère personnel hors de l’Union européenne », en Tunisie.

Le texte de la délibération décrivait ainsi la finalité de cette migration : la « gestion et le suivi des appels téléphoniques ainsi que le traitement de l’ensemble des demandes des clients et/ou prospects ». Les curieux pourront consulter l'autorisation de la CNIL : elle a justement été publiée sur le très officiel site Legifrance.
Publiée le 12/02/2009 à 10:10
Marc Rees

Journaliste, rédacteur en chef

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité