Internet représente 31 heures hebdomadaires de la vie des ados

Se faire grossir les seins, ou sites pornos ? 95

Trois heures et demie sur MSN, plus deux heures sur YouTube et dans des salons de chat... L'emploi du temps d'un adolescent aujourd'hui est plutôt bien rempli. Sans compter les paquets de chips devant l'ordinateur... Car il passe également plus d'une heure à faire des recherches sur la chirurgie esthétique, pour savoir comment se faire grossir les seins et comprendre ce qu'impliquent des implants au collagène. Mettons plutôt, elles passent 1h30.

En outre, une autre heure et demie est consacrée aux sites sur la grossesse et le planning familial, et 1h35 est uniquement destinée à traquer les meilleurs régimes du net et savoir comment perdre du poids. A contrario, les garçons passeraient une heure quarante à surfer sur des sites pornos, mais ça, on le savait déjà.

Mais l'étude révélée par DailyMail et réalisée par CyberSentinel.co.uk montre également qu'un quart des 1000 adolescents consultés ont également parlé régulièrement avec des inconnus en ligne. D'ailleurs, un tiers des répondants tentent de cacher ce qu'ils cherchent si leur parent entre dans la pièce. Cela dit, ne leur jetons pas la pierre, puisque les adolescents passent aussi trois heures à faire des recherches pour leurs devoirs scolaires.

cybersentinel

La société Cybersentinel, dont on ne s'étonnera pas de savoir qu'elle fournit des solutions de contrôle et de surveillance du net pour les parents anglais, qui en sont particulièrement friands, souhaite prouver dans cette étude que les ados explorent tous les sujets possibles. Mais surtout ceux que la société leur expose et pour lesquels ils subissent de grandes pressions sociales.

En tout, les adolescents passent donc 31 heures par semaine à surfer, avec bien sûr une majorité de temps consacrée aux réseaux sociaux. Et Cybersentinel en profite pour rappeler que c'est justement dans ce genre de cas que l'on peut faire de mauvaises rencontres. Dernier chiffre intéressant : 33 % des ados disposent d'un PC dans leur chambre, contre 27 % chez qui ce dernier est dans le salon ou dans la chambre des parents...

Par Nicolas.G Publiée le 11/02/2009 à 10:44
Publicité