Amazon résiste à la crise et reste confiant pour 2009

Amazon et à ta zone 3
Yahoo!, eBay et Amazon, du fait de leur année de création (1995), font partie des "sociétés historiques du Web". Alors que les deux premiers nommés ont publié des résultats financiers peu reluisants pour leur quatrième trimestre 2008, Amazon affiche a contrario une santé Apple-ienne, Google-ienne ou Nintendo-ienne, comme vous voulez.

KindleAvec un chiffre d'affaires de 6,70 milliards de dollars, soit une croissance de 18 % en un an, les ventes de fin d'année ont été bonnes malgré la crise. Ou grâce à la crise (?). Les bénéfices ont pour leur part crû de 9 %, pour atteindre 225 millions de dollars.

Selon le patron d'Amazon Jeff Bezos, le Kindle, son livre électronique, a connu un succès important lors de cette période. 45 000 livres supplémentaires ont été rajoutés au catalogue d'Amazon, pour un total de 230 000 titres. Vendu uniquement outre-Atlantique, le Kindle s'appuie, outre les livres, sur des accords importants avec les quotidiens américains. La société pourrait même en dévoiler la prochaine version le 9 février.

Sur l'année, Amazon a atteint 19,17 milliards de dollars de chiffre d'affaires (+29 %) et 645 millions de dollars de bénéfices (+36 %). Selon Amazon, ses résultats ont été tirés vers le haut par le marché électronique, très probablement même par le marché du jeu vidéo, qui a pour rappel battu son record de ventes historique en 2008.

Si de nombreuses sociétés s'attendent à un début 2009 en berne par rapport au début de l'année 2008, Amazon prévoit pour sa part à une croissance de 9 à 19 % pour le premier trimestre, soit entre 4,525 et 4,925 milliards de dollars de chiffre d'affaires. Ses bénéfices pourraient cependant se stabiliser voire décliner selon l'état du marché.

Enfin, rappelons qu'Amazon MP3, disponible outre-Atlantique et au Royaume-Uni depuis peu, arrivera en Europe continentale cette année, à une date encore inconnue. La SACEM et Universal Music ont quoi qu'il en soit déjà donné leur accord à Amazon. Le service se lancera uniquement quand EMI, Warner et Sony trouveront à leur tour un accord avec le magasin en ligne, afin de proposer plusieurs millions de MP3 sans DRM aux Européens.
Publiée le 02/02/2009 à 11:13
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité