Bref test de l'effet ambiant occlusion des pilotes Forceware 185

Pour une ambiance tamisée 44
Nous avons rapidement essayé la nouvelle option nommée « ambiant occlusion » disponible dans les pilotes bêta Forceware 185.20 de NVIDIA.

L'idée est plutôt bonne : rajouter un maximum d'ombrages dans la scène 3D en projetant une ombre sur tous les objets qui coupe la trajectoire d'une source lumineuse. Le rendu est indépendant du jeu en lui-même, mais ne fonctionne visiblement pas encore dans tous les jeux. Sous Crysis Warhead, l'effet est bien réel, et il donne une bonne dose de réalisme en plus à l'image.

Alors, c'est beau, certes, mais les performances en pâtissent. La comparaison des trois réglages en Low, Medium ou High de l'ambiant occlusion est difficile, car les différences sont loin d'être flagrantes. Il semble cependant que le mode High soit plus précis dans le calcul des ombres supplémentaires à projeter, sans pour autant sauter aux yeux, ni apporter un réalisme significativement supérieur.

Du coup, le réglage Low semble être le plus profitable en termes de compromis performances-graphismes. Voici les résultats de performances sur la scène comparée ci-dessous :
  • Sans AO : 35 ips
  • AO Low : 29 ips
  • AO Medium : 26 ips
  • AO High : 14 ips
nvidia ambiant occlusion desactivé
AO désactivé
nvidia ambiant occlusion low
AO Low
nvidia ambiant occlusion medium
AO Mediumnvidia ambiant occlusion high
AO High
Par Bruno Cormier Publiée le 23/01/2009 à 10:59
Publicité