Logitech touchée par la crise : chute de son bénéfice de 70 %

Touchée. Mais pas coulée. 36
Logitech l'avait annoncé il y a deux semaines, rien ne va plus, même pour les leaders. À l'instar de Microsoft, Intel, NVIDIA, Google et même Apple, Logitech doit faire face à la crise, comme tout le monde. La firme suisse avait ainsi annoncé début janvier la suppression de 15 % de son effectif total.

logitech gamme GRenonçant à afficher ses objectifs de croissance de ventes et de résultats d'exploitation pour son année fiscale 2009, « en raison de l'aggravation de la récession mondiale », Logitech, par la voix de son PDG Gerarld Quindlen, a néanmoins tenté de positiver : « Bien que l'environnement extérieur est plus difficile que tout ce que nous avons connu auparavant, nous pensons que Logitech est très bien placée pour gérer ce ralentissement de l'activité. Nous avons une trésorerie solide, pas de dettes, et nous continuons à maintenir nos parts de marché dans plusieurs segments et zones géographiques. »

Le spécialiste des périphériques (souris, clavier, etc.) vient cependant de dévoiler ses résultats financiers. Comme prévu, il n'y a pas de quoi pavoiser, avec 627 millions de dollars de chiffre d'affaires pour son troisième trimestre fiscal 2009, soit un recul de 16 % en un an. Pire encore, son bénéfice net n'a atteint que 40 millions de dollars, contre 134 millions l'année précédente. Cela représente une chute vertigineuse de plus de 70 %...

Preuve de la morosité du marché, Logitech annonce que sa marge brute est passée en seulement douze mois d'intervalles de 36,9 % à 29,9 %. Elle était de 37,9 % il y a sept ans (en 2002). Logitech explique cette chute par le renforcement récent du dollar et la faiblesse du marché de détail sur le continent américain.

Seule bonne nouvelle, si les régions Amérique et EMEA (Europe, Moyen-Orient et Afrique) ont vu les ventes de produit Logitech régresser de 21et 19 % respectivement, la société helvétique a vu ses affaires croître de 8 % en Asie (dans le marché de détail). Globalement, les ventes OEM ont reculé de 8 %.

Finalement, Logitech annonce qu'il se séparera de 550 à 600 employés afin d'économiser 50 millions de dollars pour son exercice fiscal 2010.
Par Nil Sanyas Publiée le 20/01/2009 à 11:43 - Source : Logitech
Publicité