Elcomsoft exploite désormais les puces ATI pour casser du WiFi

Le Brice de Nice du password WiFi 90
Nous vous en parlions dans cette actualité, et le testions même sur cette page, le premier logiciel de découverte de mots de passe de Elcomsoft utilisait l'accélération GPU des puces NVIDIA. Un second produit de l'éditeur russe, centré cette fois sur les mots de passe des protections WiFi, est désormais capable d'exploiter aussi les puces graphiques de chez ATI.

Elcomsoft GPU ATIElcomsoft GPU ATI

Le logiciel Wireless Security Auditor va même plus loin : il peut exploiter les Radeon HD 3000 et 4000, et même utiliser plusieurs GPU, même différents, pour effectuer ses essais massifs de mot de passe. On rappelle que la technique de Elcomsoft est plutôt simple, elle consiste en une « brut force attack », qui consiste à essayer tous les mots de passe possibles pour tomber sur le bon sésame.

Le logiciel en question utilise un dictionnaire pour tenter en priorité les mots de passe les plus fréquents ou cohérents, mais cette technique de découverte peut tout de même être très longue. Tout dépendra en fait du mot de passe que l'utilisateur a choisi. On rappelle sur ce sujet qu'il faut privilégier les longues suites de lettres et de chiffres totalement aléatoires, même si les autres mots de passe traditionnels sont plus faciles à retenir.

ATI plus rapide pour cette application

Elcomsoft GPU ATI

Surprise, une fois n'est pas coutume dans le GPGPU, les puces dernière génération d'ATI semblent plus efficaces que celles de NVIDIA dans ce type de mot de passe. Il faut dire que le « brut force attack » consiste en un maximum d'opérations très simples à réaliser (essai d'un mot de passe) simultanément. Et dans cet exercice peu complexe, les 800 unités de traitement de la Radeon HD 4870 semblent gagner par supériorité numérique face aux 240 processeurs de flux de la GeForce GTX 280.
Publiée le 16/01/2009 à 10:31
Publicité