S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

M6 Replay est accessible pour les abonnés satellite d'Orange

Tout ça pour mater Belle toute nue...

Mise à jour : Après l'ADSL et les mobiles, les abonnés au satellite d'Orange peuvent désormais eux aussi visionner directement sur leur écran la télévision de rattrapage M6 Replay.


Article du 15 janvier 2010.

Ancien titre : M6 Replay : bientôt pour les clients ADSL et mobiles d'Orange

Une nouvelle exclusivité pour les clients d'Orange (Internet et Mobile) : M6 Replay. Le service de vidéo de rattrapage (Catch-up TV) de la petite chaîne qui monte connaît un grand succès sur la toile. Proposant gratuitement des émissions et quelques rares séries 7 jours après leur diffusion sur le petit écran,
M6 Replay sera disponible aux clients d'Orange à partir du 20 janvier (via leur bouquet TV).

M6 ReplayLes abonnés à l'opérateur mobile devront être un peu plus patients, Orange parlant d'un accès « dans les semaines suivantes » sur le portail Orange World. Enfin, Orange.fr proposera directement le contenu de M6 Replay durant l'année, sans plus de précision.

Desperate Housewives, NCIS, Kaamelott, Medium, Caméra Café, la Nouvelle Star, D&CO, Capital, Zone Interdite, Maison à vendre, Un Dîner presque parfait, Le chef contre attaque, 100 % mag, Belle toute nue, le Hit Machine, L'amour est dans le pré, e=M6, Enquête exclusive, Spirou et Fantasio, Barbapapa, Le Manège enchanté, et le 12-50, tout le contenu (« Sous réserve des contraintes techniques et accord des ayants droits » de M6 Replay devrait être accessible aux abonnés sur le bouquet TV d'Orange.

SFR (Neuf Cegetel) et Free, un temps pressentis pour intégrer M6 Replay à leur contenu TV, se sont donc fait devancer par leur principal concurrent Orange.

Ce nouveau contenu exclusif, après le service de vidéo de rattrapage de France Télévisions (Rewind TV), arrive alors que l'exclusivité des contenus TV d'Orange (Foot, Cinéma et Série) pourrait bien appartenir au passé, selon l'avis du Conseil de la concurrence « sur les relations d'exclusivité entre activités de fournisseurs d'accès à internet et de distribution de contenus et de services ». Si Orange ne sera probablement le seul concerné par cet avis, il devrait néanmoins être le principal visé.
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Google+

Publiée le 26/04/2010 à 11:49

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;