Russie : Firefox quitte Google et épouse Yandex.com

Les photos du baiser dans Closer 34
Si Google dépasse la barre des 90 % des recherches totales dans certains pays (dont la France), et domine globalement le monde, quelques pays résistent cependant encore à l'envahisseur américain.

Place rouge Russie russeBaidu est ainsi connu pour largement dominer les débats en Chine  avec 60 % des recherches, contre seulement 20 % pour Google,  parfois aidé, il est vrai, par quelques coups de pouce  gouvernementaux. En Russie, Google est surpassé par Yandex, le moteur de recherche roi dans le pays de Youri Gagarine et Piotr Ilitch Tchaïkovski.

Yandex pourrait cependant bien étendre encore un peu plus ses tentacules, aux dépens de Google. La faute à Firefox, qui vient de changer de partenaire pour sa version russe. Selon Harvey Anderson (conseiller général de Mozilla Corporation), la raison d'un tel changement est extrêmement simple : Firefox ne fait que répondre à la demande des utilisateurs russes de Firefox, dont la préférence tend clairement vers Yandex, qui a d'ailleurs de faux airs de Google...

Alors que Firefox est utilisé par plus de 30 % des internautes européens, et plus de 20 % de la population mondiale du Web, Yandex a la préférence des Russes avec 44 à 46 % des recherches, contre 34 à 36 % des recherches pour Google.

L'accord mondial liant Firefox et Google ne vaut donc plus, tout du moins en Russie, Yandex ayant semble-t-il mis sur la table une valise de billets plus importante que celle de Google. Doit-on pour autant s'attendre à des retournements de situation dans d'autres pays ? Le développement de Google Chrome gênerait-il la fondation Mozilla, malgré sa très faible part de marché ?

Dépendant financièrement de Google, Mozilla ne peut, à l'heure actuelle, se permettre de perdre un tel soutien, à moins de trouver de nouveaux alliés généreux. Lié à Google jusqu'en 2011, Firefox ne devrait pas lancer une révolution à court terme. Mais le marché des navigateurs sera assurément intéressant à suivre dans les années à venir, ce dernier passant d'une ultra domination d'Internet Explorer à l'explosion de Firefox, la montée en puissance d'Opera et le développement de Google Chrome. Sans parler de Safari.
Publiée le 14/01/2009 à 12:01 - Source : Harvey Anderson
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité