Plan numérique 2012 : licence 4G, fibre optique et TMP

Le futur est en marche... en théorie 34
Outre le dossier épineux de la 4ème licence 3G, le gouvernement est revenu ce matin sur de nombreux autres sujets : de la 4G, au tout haut débit, en passant par la fibre optique et la télévision numérique.

La 4G, successeur(e) de l'UMTS (3G)

claude françois le téléphone pleureSi la 3G fait couler beaucoup d'encre, que ce soit sur les forfaits illimités limités et la 4ème licence 3G , la prochaine génération est déjà dans toutes les têtes. L'ARCEP a ainsi été saisi par le gouvernement afin de lancer avant la fin du mois prochain une consultation publique sur les conditions et modalités d'un appel à candidatures conjoint dans les bandes 790-862 MHz.

À l'instar de la 4ème licence 3G, L'attribution des licences 4G se fera avant la fin de l'année. « L'attribution de ces licences permettra une ouverture commerciale d'ici 2012 des services mobiles à très haut débit, qui prendront la succession de l'UMTS » précise le gouvernement.

Fibre optique : un cadre pour mi-2009

Comme promis, les conditions d'un cadre favorable à un déploiement massif de la fibre optique en France seront mis en place avant l'été prochain. L'État « publiera avant la fin de la semaine, les 5 décrets d'application de la Loi de Modernisation de l'Economie, fixant notamment les règles pour le déploiement dans les immeubles » apprend-on, sachant que, conformément aux précédentes annonces faites par le gouvernement, tous les nouveaux logements seront automatiquement fibrés.

Outre la fibre optique (dit le très haut débit), le haut débit, principalement représenté par l'ADSL, doit encore assurer une couverture intégrale. Avec encore 1,7 % de la population limitée à du RTC ou à un débit approchant, de nombreuses zones blanches seront ainsi couvertes d'ici ces prochaines années. Doivent ainsi émerger dès cette année « des offres d'accès à Internet à haut débit apportant la garantie que tous les Français, où qu'ils habitent, aient accès au haut débit, à un tarif raisonnable d'au maximum 35€/mois matériel compris » rappelle le gouvernement.

La télévision doit évoluer

Enfin, si la télévision passera au tout numérique avant le 30 novembre 2011, ceci grâce à une enveloppe de 277 millions d'euros fournie par le gouvernement, la Télévision Mobile Personnelle (TMP) est, à l'instar de la fibre optique, en plein blocage en France du fait de divergences entre les différents acteurs.

Le sujet de la discordance ne porte pas précisément sur la technologie à déployer, mais sur le modèle économique à mettre en place. « Une mission sera ainsi lancée dans les prochains jours afin de définir d'ici au 31 mars, et en lien avec les acteurs impliqués, un modèle économique viable pour la TMP. Ceci afin de permettre un lancement rapide du déploiement des infrastructures correspondantes. »
Publiée le 12/01/2009 à 17:31
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité