Linux : le noyau 2.6.28 est disponible au téléchargement

GEM est là ! Mais non, pas ce GEM là... 164
linuxLe nouveau noyau Linux 2.6.28 est disponible depuis à peine deux jours, et il fera date pour tous les utilisateurs un peu avancés des distributions qui en découlent. Il corrige des problèmes, certes, mais porte surtout sous les projecteurs deux nouveautés : le Graphics Execution Manager et le système de fichiers Ext4.

Pour ce dernier, ce n’est pas une surprise en soi, car cela faisait un moment qu’il était en préparation. Il a tout récemment été déclaré comme finalisé et est donc supporté officiellement par le noyau Linux. Comme son nom l’indique, Ext4 est le successeur d’Ext3, le système de fichiers « par défaut » utilisé par bon nombre de distributions Linux.

Le but d’Ext4 est d’améliorer les performances et la fiabilité lors des lectures et écritures des données. Pour tous ceux qui utilisent l’Ext3 actuel, il existe une procédure de migration qui évite le formatage, ce que beaucoup apprécieront. La taille maximale d’une seule partition atteint désormais l’exaoctet, ce qui correspond à la bagatelle de 1 000 000 To, soit 1 000 000 000 Go. Par rapport à Ext3, les « nœuds » sont vérifiés seulement s’ils sont utilisés, une allocation différée des données a été mise en place, ainsi que la vérification du journal par une somme de contrôle (checksum).

Le Graphics Execution Manager, ou GEM, est un gestionnaire de mémoire graphique. Il a pour but d’augmenter allègrement les performances. Le GEM a été développé initialement par deux ingénieurs de chez Intel, Keith Packard et Eric Anholt. Selon des tests préliminaires, les performances d’une puce i915 étaient augmentées de 50 à 60 %. Seuls d’ailleurs les pilotes Intel sont compatibles avec le GEM, mais l’inclusion dans le noyau promet une prise en charge prochaine par bien d’autres pilotes.

Comme d’habitude, le moyen le plus simple d’installer le nouveau noyau est de lancer le module de mise à jour intégré à la distribution utilisée.

Publiée le 29/12/2008 à 10:09 - Source : Ars Technica
Publicité