Gladinet : les services de stockage directement dans l'explorateur

Google Docs, Picasa ou encore SkyDrive sous le coude 14
Gladinet est une petite application qui rappellera une actualité récente sur la recherche fédérée au sein de Windows 7, à ceci près qu’elle s’adresse à Windows XP et Vista. Il ne s’agit pas vraiment de recherche fédérée à travers divers services, mais de lier très simplement ces derniers à Windows. Par exemple, on peut exploiter le contenu d’un compte Picasa pour gérer ses photos au sein de l’Explorateur Windows.

Quatre services de stockage pour le moment

Gladinet est disponible depuis peu en version bêta 1. Le service est donc perfectible, mais il donne déjà le ton sur son efficacité. Les services supportés ne sont pas encore légions : deux sont articulés autour de Google, un troisième vient d’Amazon et le dernier vient de Microsoft :
  1. Picasa
  2. Google Docs
  3. Amazon Storage
  4. Windows Live SkyDrive
Une configuration toute bête

Tous ont en commun un concept d’espace de stockage. Une fois Gladinet installé, l’application demande les paramètres du compte et fait apparaître rapidement un lecteur réseau affichant vos données. Pour un compte SkyDrive par exemple, on commence par entrer les informations de son compte Live ID :

gladinet

Si tout se déroule bien, le lecteur est créé et vous pouvez le visionner dans l’Explorateur :

gladinet

À partir de là, vous pouvez non seulement lire les données stockées dans les différentes répertoires, mais également enregistrer des données à l’intérieur. On pourra prendre le cas par exemple d’une station utilisée au quotidien à partir de laquelle on va enregistrer ses documents sur ce type d’espace pour retrouver ses données partout où une connexion Internet sera présente.

Dans le cas d’un compte Picasa, on obtient dans le même genre un accès direct aux images et photos stockées sur le compte, avec prévisualisation :

gladinet

On peut alors tout à fait faire un clic droit sur une image et l’ouvrir sous The Gimp, Paint.NET ou Photoshop.

L'application chiffre les identifiants de connexion

Chaque fois qu’un utilisateur enregistre ses données de compte, elles sont stockées dans un fichier nommé « Safe Card ». Par défaut, seul le mot est chiffré, mais on peut faire appel à un gestionnaire de connexion pour demander à ce que l’identifiant soit également chiffré :

gladinet

Les performances ne sont pas extraordinaires, et on atteindra au mieux la vitesse de transfert que l’on peut obtenir depuis les différents services au sein d’un navigateur Web. L’application se lance par défaut en mode « stand-alone » qui ne demande rien de plus que les informations de connexions des différents comptes. Toutefois, en basculant en mode « standard », on débloque d’autres possibilités comme :
  • Le support du Remote Desktop
  • Le support des connexions VNC
  • Le support des dossiers partagés en réseau
Pour le moment, le passage en mode « standard » demande de s’enregistrer, mais l’application étant en bêta test, le reste fonctionne selon un système d’invitation. Ceux qui s’inscrivent devront donc être patients. On peut supposer d’ailleurs que ce mode plus complet pourrait devenir payant après la sortie de la version finale.

La bêta 1 de Gladinet peut se télécharger depuis cette page.
Par Vincent Hermann Publiée le 02/12/2008 à 16:38 - Source : Gladinet
Publicité