Chrome : Google vise des partenariats avec les constructeurs

Google cherche le don d'ubiquité 79
google chromeGoogle a de très grandes ambitions pour son navigateur Chrome. Tandis que le développement avance rapidement, la levée du statut « bêta » est prévue pour janvier sous Windows, les versions Mac OS X et Linux sont prévues pour le premier semestre 2009. Mais la firme veut surtout se rapprocher des OEM pour distribuer son produit.

Sundar Pichai, vice-président de Google, a récemment répondu à quelques questions au Times. Il y révèle que le navigateur sortira de sa phase bêta pour Windows dès le mois de janvier. Contrairement à ce que l’on aurait pu penser, il ne faudra donc pas attendre que le produit atteigne la branche 1.X, puisqu’il en est à la 0.4.x. Google peut choisir en outre de publier une version 1.0 directement.

Durant le premier semestre, la firme lancera également les versions Mac OS X et Linux de son navigateur, ce qui lui permettra dès lors de toucher les trois plateformes majeures. La société ne cache pas sa volonté de lier des partenariats avec les OEM afin de distribuer Chrome largement. Elle ne cache pas sa volonté non plus de venir dévorer des parts de marché à Internet Explorer, attendu en version 8 dans la période mars/mai 2009.

On sait depuis longtemps que Google est capable de s’investir dans un produit ou un service et d’en faire une référence. La firme manipule très bien les technologies existantes et a d’ailleurs choisi le moteur de rendu WebKit pour le cœur de son navigateur. Ce dernier se révèle rapide, tant au niveau logiciel que dans l’affichage des pages web, ce qui constitue un critère de choix pour un grand nombre d’utilisateurs.

Chrome ne sera pas d’emblée le navigateur le plus riche en fonctionnalités. Internet Explorer 8 vise précisément ce créneau, et il sera difficile de détrôner Firefox et son système d’extensions qui fait justement sa renommée. Mais Google travaille également sur un tel système, et il faudra mesurer le succès rencontré auprès des développeurs.

Sundar Pichai a d’ailleurs indiqué que Google mettra « tout son poids » derrière Chrome dès son lancement officiel. Il faut donc s’attendre à une vraie campagne d’informations et à une large promotion. Ce ne sera de toute manière pas très difficile : il suffira de parler de Chrome sur la page d’accueil Google.com.

Publiée le 24/11/2008 à 17:30 - Source : The Times
Publicité