AVG : un autre faux positif, cette fois sur le lecteur Flash

Comme un lundi 72
avg freeL’éditeur AVG Technologies a décidément bien des problèmes en ce moment. Alors que le faux positif sur le fichier User32.dll a déjà fait beaucoup parler de lui à cause de ses conséquences parfois catastrophiques, l’antivirus AVG remet le couvert et vise cette fois le lecteur Flash d’Adobe.

AVG, pourtant connu pour son édition gratuite qui le place en concurrence directe avec Avast, essuie à nouveaux un échec avec un faux positif sur un composant très souvent présent dans le système : le lecteur Flash. L’incident du fichier User32.dll a valu à ceux qui avaient été touchés par le système un abonnement d’un an à la version payante de l’antivirus.

AVG Technologies, qui s’est platement excusée auprès de ses utilisateurs avait promis que le problème ne se reproduirait plus. Et pourtant, la société fait de nouveau face au même problème qui, s’il est moins grave, a une ouverture médiatique très large. Les utilisateurs déjà quelque peu échaudés par le problème avec User32.dll, ne risquent pas de manquer celui avec Flash étant donnée la proportion d’installation du lecteur.

AVG a déjà résolu le souci, mais les dégâts en termes d’images sont assez forts. Ce genre de problème met à mal la réputation d’un produit, même s’il était sans tâche auparavant. L’éditeur aura du mal dans l’avenir à faire oublier cette histoire à répétition.

En cas de doute, mettez donc à jour votre antivirus AVG.

Par Vincent Hermann Publiée le 17/11/2008 à 17:29 - Source : The Register
Publicité