CPU : AMD perd des parts de marché au profit d'Intel

On peut donc perdre ce que l'on ne possède pas ? 52
Qui domine le marché des systèmes d'exploitation et des navigateurs ? Microsoft. Qui domine la recherche sur Internet ? Google. Qui domine le marché des cartes mères ? ASUS. Qui domine le marché des disques durs ? Seagate. Qui domine le marché des ordinateurs ? Hewlett-Packard. Qui domine le marché des chipsets graphiques ? Intel. Il y a quelques années, à une exception près, les réponses à ces questions étaient parfaitement identiques. Et il est fort probable que le futur ne constate aucune modification majeure.

Intel Core i7 NehalemEt concernant le marché des microprocesseurs ? Intel domine, pour ne pas dire écrase la concurrence depuis longtemps, très longtemps, au point que les plus jeunes d'entre vous n'étaient pas encore nés. Une situation avantageuse pour Intel (et ses marges, et donc ses bénéfices et ses actionnaires). Une situation effrayante en un sens, tant les "autres", principalement représentés par AMD cette dernière décennie, doivent parfois se contenter de simples miettes.

Et selon Mercury Research, cet état de fait s'est renforcé lors du troisième trimestre 2008, principalement grâce aux portables et aux ultraportables (+27 % pour ce secteur), puisqu'Intel a accaparé 81,2 % du marché, contre 76,2 % un an auparavant. AMD de son côté, a logiquement perdu des parts de marché, passant de 23 % en 2007 à 17,7 % en 2008. Quant au Taiwanais VIA, il se contentera d'1,1 % de PDM (+0,3 pt)...

En croissance de 13,3 %, le marché des processeurs (x86) a connu un excellent trimestre, malgré un mois de septembre relativement moyen, probablement du fait de la crise financière estime Mercury Research. Si le fléchissement a surtout impacté les serveurs, le marché des CPU grand public devrait néanmoins subir de plein fouet le marasme actuel. Il faudra suivre de près en janvier prochain l'analyse du quatrième trimestre, période généralement profitable à AMD...
Par Nil Sanyas Publiée le 28/10/2008 à 15:58 - Source : eWeek
Publicité