Le moyen ultime de pirater un clavier filaire, et à distance

Keylogger universel 97
Des chercheurs suisses ont trouvé le moyen de lire les frappes de touches d'un clavier à une distance de 20 mètres, juste en écoutant les ondes électromagnétiques émises par chaque touche.

Ce piratage de clavier peut donc se faire à travers un mur, avec une antenne et du matériel d'analyse classique. Chaque touche d'un clavier émet une signature électromagnétique spécifique propre à l'envoi de son information à l'ordinateur, du coup, il est possible d'espionner ce que frappe un utilisateur sur son clavier filaire, sans même être dans la même pièce.

 
La faille de sécurité est du coup plutôt inquiétante, surtout que les chercheurs affirment que tous les claviers filaires actuels sont vulnérables à au moins une des quatre méthodes différentes qu'ils ont mises au point pour enregistrer la frappe d'un clavier à distance.

Auparavant, le piratage à distance se limitait aux claviers sans fil, très vulnérables aux attaques de type « keylogger » (enregistrement de la frappe). Il s'étend aujourd'hui aux claviers filaires, même si les essais présentés en vidéo semblent montrer qu'il ne faut pas non plus taper trop vite, voire très lentement !
Par Bruno Cormier Publiée le 24/10/2008 à 10:59
Publicité