S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Prison ferme pour un motard diffusant ses exploits sur YouTube

Quand on est con...

Alors que le chauffard français Loic, qui s'était filmé à 225 km/h sur une voie limitée à 110 km/h maximum, s'était vu comparaître devant la justice en début d'année après avoir publié son "exploit" sur YouTube, pour finalement être relaxé, la preuve étant jugée insuffisante, son homologue anglais a semble-t-il eu moins bonne fortune.

YouTube imbecile pire qu'Averell Dalton L'Anglais en question, un motard cette fois, s'est fait filmer à 130 mp/h (soit environ 209 km/h), à contre-sens qui plus est. Et il a lui aussi commis la billevesée de publier son ânerie sur la plateforme vidéo rachetée chèrement par Google, à savoir YouTube. Sauf que l'histoire ne s'arrête pas là.

En effet, si Sandor Ferenci, âgé de 28 ans, a finalement écopé d'une peine de 12 semaines de prison ferme, soit environ 3 mois, sans compter son retrait de permis et l'interdiction de rouler durant deux ans, ce n'est pas, à la base, pour s'être fait filmer à haute vitesse en train de faire des roues arrière ou de rouler à contre-sens. Non, l'histoire est encore plus risible.

Un automobiliste, voyant les folies de notre fou du guidon du jour – ce dernier forçant notamment une voiture à freiner brutalement – a noté les numéros de sa plaque d'immatriculation. Il a par la suite contacté la police, qui a rapidement retrouvé Sandor Ferenci, et s'est rendue à son domicile. Et là, c'est le drame. Les premières paroles de notre boulet du jour ont tout simplement été : « C'est au sujet de la vidéo sur YouTube ? ». Or les policiers n'étaient pas (encore) au courant de cette fameuse vidéo, que vous pouvez par ailleurs retrouver sur Sky News.

Georges Brassens, s'il était encore parmi nous, nous chanterait l'une de ses oeuvres les plus connues pour illustrer cette histoire.
Source : Sky News
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD, aime les interviews insolites et les tablettes tactiles (malgré leurs défauts). Essentiellement présent sur Google+.

Google+

Publiée le 21/10/2008 à 15:11

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;