On a testé : l'accélération GPU pour trouver une clé WPA WiFi

ElcomSoft exploit NVIDIA 140
Il y a quatre jours, ElcomSoft annonçait que la nouvelle version de son logiciel de « récupération » de mots de passe entrait dans une nouvelle ère, celle de l'accélération GPGPU.

Le passage s'est fait avec l'API CUDA de NVIDIA, qui est, au moins pour l'instant, la solution GPGPU qui domine largement le secteur. Fort de ce nouvel atout, le Russe Elcomsoft annonce des gains de performances impressionnants dans l'anéantissement de la protection WPA ou WPA2 d'un réseau WiFi.

En clair, le logiciel serait capable de trouver une clé WPA 10 à 15 fois bien plus rapidement avec un GPU qu'avec un CPU : 10 à 15 fois plus rapide sur un portable milieu de gamme équipé d'une GeForce 8800 ou 9800 mobile, et jusqu'à 100 fois plus rapide pour un PC de bureau doté de deux GeForce GTX 280.

Nous nous sommes donc procuré la version d'essai du logiciel, pour voir ce qu'une GeForce 8800GT apporte de plus face à un Core 2 E4600 à 3,3 GHz. Le fichier « .cap » sur lequel le logiciel travaille est une capture des paquets de négociation « handshake », qui établissent l'authentification entre le client WiFi et le point d'accès grâce à la clé WPA.

ElcomSoft GPU NVIDIA WPA
Sur CPU : Indice de performances de 664

ElcomSoft GPU NVIDIA WPA
Sur GPU : indice de performances de 6082

Le résultat est plutôt clair. Le travail se fait environ dix fois plus rapidement sur une 8800GT que sur un double-coeur à 3,3 GHz d'Intel. Les 112 processeurs de flux du GPU G92 semblent donc bien plus efficaces : le temps d'attente est annoncé à 1 jour et 18 heures, contre 16 jours et 4 heures pour le processeur central de notre machine de test.

Nuances sur le péril de la protection WPA

Certes, face à une « brut force attack », qui consiste à tenter tous les mots de passe possibles pour trouver le bon, la protection WPA n'est pas immunisée. Mais tout ceci prend énormément de temps. Le test est ici effectué pour retrouver une clé de 5 caractères (minuscules, majuscules et chiffres), et dès qu'on passe à 10 caractères, on obtient un temps d'attente estimé à plus d'un milliard de jours sur notre machine !

ElcomSoft GPU NVIDIA WPA

Alors certes, le logiciel est capable d'utiliser jusqu'à 64 CPU et 4 GPU par noeud de calcul, mais sachant qu'une clé WPA2 peut monter à 63 caractères, la protection n'est pas vraiment en danger, du moins pour les quelques années qui viennent...
Par Bruno Cormier Publiée le 15/10/2008 à 11:11
Publicité