Core i7 : socket LGA1160 pour mi-2009, IGP intégré en 2010

L'étalement confirmé, des détails en plus 60
IDF Intel Day 2 RoadmapD'après les informations de nos confrères de Fudzilla, et comme l'ont confirmé nos sources il y a quelque temps, le Core i7 (Nehalem) dual core qui disposera d'un socket LGA1160 et d'un IGP intégrés, aussi connu sous le nom d'Havendale (bureau) ou Auburndale (portable), sont repoussés à début 2010 sans qu'aucune raison précise ne soit donnée.

Certaines de nos sources évoquent la volonté d'Intel de peaufiner le projet, et de prendre son temps puisque "rien ne presse", le projet fusion AMD étant aussi prévu pour cette période.

Pour rappel, la différence majeure entre les deux approches sera qu'Intel intégrera son IGP directement au sein d'une puce qui contiendra l'ensemble des éléments (processeur, contrôleur mémoire...) alors qu'AMD utilisera deux puces au sein du même packaging, l'une pour le processeur, l'autre pour la partie graphique.

IDF Intel Day 2 François NehalemDu côté de Lynnfield (bureau) et Clarksfield (portable), les versions à quatre coeurs "accessibles" du Core i7, qui exploiteront aussi le socket LGA1160, aucun retard ne semble prévu puisque nos contacts évoquent toujours la seconde partie de l'année 2009, sûrement pour l'été ou la rentrée.

Lynnfield s'était d'ailleurs déjà montré récemment en photo, après que l'on a appris que, tout comme Clarksfield, il avait pu permettre de booter Windows et Linux en juillet dernier.

Côté chipset, la génération Ibex Peak devrait être connue sous le nom de P50, avec comme modèle phare le P55, qui sera au X58 ce qu'est le P45 au X48 actuellement : son dérivé de milieu de gamme.

IDF Intel Day 2 RoadmapAvec une différence qui sera, cette fois, plutôt notable : tous deux exploiteront un socket différent puisque le X58, qui sera utilisé avec les premiers Core i7 qui seront annoncés le mois prochain, sera présent sur des cartes mères compatibles avec les modèles au format LGA1366.

En effet, ces processeurs disposeront d'un lien QPI permettant de disposer d'une bande passante suffisante avec les cartes graphiques, dont les lignes PCIe seront gérées par le southbridge, alors que dans la prochaine génération celles-ci seront aussi intégrées au CPU, qui fera alors office de puce à tout faire... ou presque.
Publiée le 13/10/2008 à 15:07
Publicité