Traitement d'image : The GIMP 2.6 fait peau neuve

Première apparition du nouveau moteur graphique : GEGL 207
gimpLe logiciel de traitement d’image open source The Gimp est de retour dans une mouture 2.6. Contrairement aux versions précédentes qui ont ajouté des fonctionnalités en ne touchant que peu à l’ergonomie générale, la nouvelle mouture jette un pavé dans la mare et propose une nouvelle interface. 

C’est donc un remaniement général qui est intervenu, les développeurs précisant que ce ne sont pas des points séparés qui ont été changés et/ou améliorés, mais bel et bien l’ensemble vu comme un tout. Le menu de la boîte à outils a disparu et ses composants ont été répartis ailleurs. La quasi-totalité a en fait été intégrée dans la fenêtre d’image. Toute création de document passe désormais par la fonction « Créer » du menu Fichier.

gimp

Autre nouveauté visible dès le lancement de l’application : la fenêtre d’image est désormais affichée et permanente. Elle apparaît vide et ne peut pas être fermée, tout juste réduite. Une fois ouverte, on peut faire glisser un fichier dedans pour déclencher l’ouverte.

gimp 

Les nouveautés de la version 2.6 de The Gimp sont très nombreuses et concernent pratiquement tous les domaines et aspects du logiciel. Par exemple, on sait que les développeurs préparent depuis un certain temps un nouveau moteur pour Gimp-3, baptisé GEGL. Une partie de ce moteur se trouve dans The Gimp 2.6 : en activant l’option idoine, les opérations sur les outils de couleurs peuvent passer par GEGL et se calculer en virgule flottante 32 bits, au lieu des 8 bits classiques. Les développeurs précisent cependant qu’il faudra attendre la version 3.0 pour que GEGL recouvre toute l’application.

Dans le chapitre des performances, on notera également :
  • Meilleures filtration tablette et finesse de dessin.
  • Nouveau code de redimensionnement des images. La qualité obtenue sur la réduction des images est nettement améliorée.
  • Support du PSD réécrit. Une nouvelle version remplace l'ancienne, elle apporte quelques nouveautés comme par exemple l'importation des profils de couleur ICC.
  • Support DICOM amélioré (16 bits).
  • Port de nombreux affichages graphiques vers la librairie Cairo
Dans les outils et boîtes de dialogues, d’autres nouveautés sont apparues :
  • La sélection polygonale ajoutée à l'outil de Sélection à main levée
  • Désaturer devient un outil de couleur et gagne un aperçu
  • La vitesse du dessin affecte optionnellement la taille de brosse, l'opacité, etc
  • Les tracés de sélections et de chemins ont une nouvelle option de brosse dynamique
  • Réglage de l'opacité des aperçus des outils de transformations.
  • Capture du curseur sur une capture d'écran.
  • Les poignées des sélections très étroites se positionnent à l'extérieur de la sélection pour rester accessibles.
  • Ajout de contraintes à l'outil de déplacement.
  • Le centre des rectangles est marqué pendant un déplacement et il s'accroche à la grille et aux guides.
  • Ajout de la taille variable de brosses pour l'outil Barbouillage.
  • Ajout de la sauvegarde des derniers réglages utilisés pour tous les outils de couleur.
  • On peut passer les réglages de l'outil Luminosité-Contraste vers l'outil Niveaux et de l'outil Niveaux vers l'outil Courbes.
  • Affichage du ratio des rectangles de sélection et de découpage dans la barre de statut.
  • Parmi les filtres, on notera que Flammes possède maintenant 22 nouvelles variations :
 gimp gimp 

Autre changement, mais de moindre ampleur : l’aide de The Gimp utilise désormais le moteur de rendu Webkit, présent dans Safari et Chrome.

  gimp 

On peut télécharger la nouvelle version de The Gimp depuis cette page (la version Windows se télécharge ici). La liste complète des modifications peut-être consultée sur le site officiel.
Par Vincent Hermann Publiée le 02/10/2008 à 16:45 - Source : GIMP-Fr
Publicité