Micron devrait aider Infineon à se débarrasser de Qimonda

Mémoire, mémoire, dis moi qui est la plus belle ? 8
Infineon est une entreprise malade. Et cette maladie se nomme Qimonda. Cette année, son président a démissionné, ses finances ont rarement été aussi catastrophiques et sa valeur boursière actuelle affiche un recul de 67 % par rapport à 2007. Bref, rien ne va plus. Afin de trouver un semblant de rémission, l'entreprise allemande Infineon cédera fort probablement sa filiale putride à l'Américain Micron, confirmant les premières rumeurs de début septembre.

Qimonda GDDR5Selon le quotidien économique allemand Handelsblatt, Infineon et Qimonda seraient en effet en pleine discussion au sujet de la cession de Qimonda. Si aucun accord n'a pour le moment été conclu, Micron serait à l'heure actuelle l'unique repreneur potentiel. Qui plus est, plusieurs pourparlers ont déjà eu lieu, preuve de l'intérêt réel de la firme américaine pour Qimonda.

Avec un tel rachat, Micron se renforcerait en toute logique sur le secteur de la mémoire (DRAM), aux concurrents nombreux et puissants, notamment du côté de la Corée. Les 13 000 salariés de Qimonda peuvent cependant craindre le pire pour leur emploi dans les mois à venir...

Les porte-parole d'Infineon et de Micron n'ont pas souhaité commenter la nouvelle du journal allemand.
Par Nil Sanyas Publiée le 01/10/2008 à 15:48
Publicité