Achat : les européens veulent plus d'interactivité avec Internet

Et on ne parle pas de films de TGV ici 17
Pionniers en matière d'Internet, les États-Unis se sont fait surpasser sur plusieurs plans ces dernières années, que ce soit le débit des réseaux, les tarifs des forfaits Internet, les services liés à ces mêmes forfaits ou bien encore, Chine oblige, le nombre d'Internautes. Or, deux études menées par l'Anglais Ipsos MORI et l'Américain Opinion Research, au début de l'année sur environ 1000 personnes en Europe (France, Allemagne et Royaume-Uni) et 1005 personnes outre-Atlantique, ont montré parfois de grandes différences entre les désirs de ces deux peuples occidentaux concernant leurs achats sur la toile, mais aussi ailleurs.

Internet geek nerdPar ordre décroissant d'intérêt, nous retiendrons que 90 % des Européens sondés souhaitent « pouvoir retourner leurs achats en magasin, même si ceux-ci ont été réalisés en ligne ou par téléphone ». 81 % des Américains sondés sont dans le même cas de figure.

Autre statistique particulièrement fédératrice, 86 % des Européens aimeraient avoir le choix entre se faire livrer à leur domicile, ou bien retirer leurs achats directement en magasin, ceci après avoir passé leur commande sur la Toile. Un pourcentage très différent des Américains, ces derniers n'étant que 56 % à souhaiter un choix similaire.

Concernant la recherche avant achat, 66 % des consommateurs européens avouent fureter sur le Web avant de se rendre dans un magasin afin de se procurer leur besoin du moment. 57 % font de même outre-Atlantique.

Plus étonnant, 48 % des Européens « souhaitent avoir des bornes interactives à disposition dans les magasins pour rechercher des produits (contre 37 % des consommateurs américains) » et 47 % des Européens « veulent avoir accès à leur compte en ligne lorsqu'ils sont en magasin (contre 35 % des consommateurs américains) ».

Enfin, alors que 32 % des Américains sondés affirment que le personnel des centres d'appels doit avoir accès à l'historique de ce qu'ils ont regardé en ligne, 44 % des consommateurs européens apprécieraient ce genre de suivi pour résoudre plus rapidement leur problème.

Globalement, Sterling Commerce conclut que les Européens « maîtrisent mieux l'Internet et sont plus enclins à utiliser de façon croisée les différents canaux de vente – Internet, magasin, centre d'appels – que les consommateurs américains ».
Publiée le 26/09/2008 à 14:49 - Source : Sterling Commerce
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité