Dessin : la riposte graduée, version européenne

La bande dessinée à Bono 46
Dans le vote du paquet Télécom, l'Europe a estimé que seul un juge pouvait porter atteinte aux droits et libertés fondamentaux des citoyens. Une position défendue par l’eurodéputé Guy Bono, interviewé dans nos colonnes hier.

Résultat mécanique, qui doit être confirmé par le Conseil : la suspension d'abonnement de l'internaute, pièce maitresse de la riposte graduée, est inenvisageable si elle est décidée par une commission administrative. La France ne s’attendait sans doute pas à ce retournement de situation, souligne Snut.

riposte graduée guy bono
Publiée le 25/09/2008 à 01:39
Marc Rees

Journaliste, rédacteur en chef

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité