La gamme Creative Suite 4 d'Adobe utilise vos GPU. Oui, mais...

Une news traitée avec Paint 27
Hier, Adobe annonçait sa nouvelle suite logicielle Creative Suite 4 qui touchait l'ensemble de ses logiciels de Photoshop à Fireworks en passant par Premiere.

Adobe CS4 

Un logiciel exploite les GPU : NVIDIA crée une page dédiée

À cette occasion, l'éditeur mettait légèrement en avant que certains d'entre eux utilisaient de nouvelles fonctions 3D, sans vraiment donner de détails. Partenaire de la société, NVIDIA ne pouvait rester muet devant l'utilisation de ses puces dans des logiciels reconnus et exploités tant par des professionnels que des amateurs.

NVIDIA logoAinsi, une page a été mise en ligne afin de mettre en avant les nouvelles possibilités des logiciels d'Adobes, facilitées par l'exploitation du GPU. Mais là où NVIDIA semble silencieux, c'est sur le type d'utilisation de ses puces. En effet, depuis des mois le père des GeForce tente de convaincre que ses puces sont aussi faites pour du calcul « normal » qui ne passe pas par une API 3D.

CUDA : le projet phare de NVIDIA pour ces prochaines années

Ainsi est né CUDA. Cette API qui permet d'utiliser le GPU pour effectuer des traitements sur les images, le son, les vidéos ou même des données scientifiques est l'un des plus gros défis du géant de la 3D.

Mais pour que ce projet aboutisse, il a besoin du support des développeurs ainsi que des éditeurs qui, en exploitant les possibilités de ses cartes, lui donnent des arguments de vente face à la concurrence.

Malheureusement, avec ses éditions CS4, Photoshop n'utilise pas CUDA. En effet, les traitements effectués passent par OpenGL, et ne sont que des effets 3D appliqués sur des objets ou des vidéos, rien de bien révolutionnaire donc. Adobe rattrape juste un certain retard au niveau de ces fonctionnalités en profitant de nos GPU de la manière la plus habituelle qui soit : via une API 3D.

Une fonction exploite CUDA : un plug-in non développé par Adobe compatible CS3

Elemental ETi H.364 GPU NVIDIA CUDASeule la fonctionnalité Rapid HD, évoquée sur le site, exploite CUDA. Mais il s'agit en fait du plug-in pour Premiere développé par Elemental Technologies dont nous vous avions déjà parlé (ici et ), qui n'a rien de nouveau et qui n'est nullement un produit Adobe.

Ces nouvelles fonctionnalités devraient donc être compatibles avec l'ensemble des GPU du marché, ce qui était sans aucun doute le but premier d'Adobe (et la raison pour ne pas utiliser CUDA ?).

Les autres GPU exploités par CS4 : AMD étrangement silencieux

On s'étonnera tout de même du silence de l'autre acteur majeur, AMD, qui s'est contenté de donner une réponse plutôt succincte à nos confrères de Hot Hardware qui les ont interrogés quant au support des Radeon.

Il faudra donc vérifier que, dans la pratique, toutes les cartes sont belles et bien supportées.

CUDA en partie mis à mal par Adobe. Les autres éditeurs suivront-ils NVIDIA ?

Pour ce qui est de NVIDIA, il ne leur reste plus qu'à espérer que d'autres éditeurs de renom adopteront CUDA sous peu, sans quoi l'API du caméléon, sur laquelle il fonde tant d'espoirs (notamment pour faire face au projet Larrabee d'Intel), pourrait réellement finir en note de bas de page dans l'histoire de l'informatique...
Par David Legrand Publiée le 24/09/2008 à 10:06
Publicité