Tim Berners-Lee inaugure la World Wide Web Foundation

Aucune parenté avec la WWF 11
internet surf libre blog écranSir Tim Berners-Lee, l'inventeur du World Wide Web souhaite protéger la neutralité du Net, et a mis pour ce faire en place une Fondation dont la mission est d'instaurer un Internet libre et ouvert, d'étendre la capacité et la force du Web et d'augmenter les bienfaits du Net à tous les gens de la planète.

« Grâce à cette nouvelle initiative, nous espérons développer un écosystème qui contribuera à façonner le futur du Net. Un Web plus inclusif profitera à tout le monde », explique Tim.

Le premier pas sera de favoriser plus encore l'accès au plus grand nombre, « en particulier les personnes résidant dans des collectivités mal desservies ». Pour y parvenir, une autre fondation américaine, celle de John S. et James L. Knight, vient de faire un don de 5 millions de dollars pour le lancement de la World Wide Web Foundation.

Cette dernière, depuis 1950, a généreusement offert plus de 1 milliard de dollars d'aides et de subventions, dont 400 millions ont servi à appuyer l'excellence en journalisme et la liberté d'expression. La somme offerte à la WWWF servira à couvrir les frais de lancement et sa création plus globale. Par la suite, Tim escompte obtenir plus de 100 millions pour financer des projets dont les répercussions seront mondiales.

Aider les pays en voie de développement

Les autres chantiers toucheront bien sûr les pays en voie de développement, et notamment l'Internet mobile dans ces contrées. « Quand quelque chose est un média aussi créatif que le Web, alors ses limites ne sont peut-être que notre imagination », affirme-t-il. Trois axes stratégiques sont mis en avant pour l'avenir de la WWWF : la recherche, la technologie et le développement social.

Début juillet, Tim lançait un appel massif en faveur d'un Internet ouvert. « La croissance du Web aura des répercussions sociales, économiques et politiques pour notre futur. À sa base, on doit en revanche trouver un engagement à respecter les principes de transparence, comme une plateforme destinée au simple partage d'information », expliquait-il. Cette Fondation est manifestement sa réponse.
Par Nicolas.G Publiée le 15/09/2008 à 12:05
Publicité