NVIDIA lancera un 770i SLi, et continue de faire le borné

Le SLi, mon précieuuuuuux 34
La réussite de NVIDIA sur le marché des chipsets, notamment au niveau du milieu et du haut de gamme pour plateforme Intel, n'est pas une réussite.

NVIDIA voulait se payer une tranche du marché Intel... raté

En effet, le fondeur truste sa propre plateforme avec des produits simples, complets, et qui semblent recevoir la confiance des utilisateurs au niveau de la fiabilité.

Et c'est sans aucun doute ce point qui a le plus joué contre le caméléon qui a connu bien des déboires avec ses différentes générations, qui, de plus, ne se distinguaient guère les unes des autres, tout en affichant des tarifs parfois relativement élevés.

Ce déficit d'image sur le haut de gamme, dont le meilleur exemple est sans aucun doute le 790i SLi, qui n'a pas vraiment enthousiasmé constructeurs et consommateurs (hormis ceux qui vivent à la solde de NVIDIA, en revendant des produits avec une simple boîte différente), a toujours déteint sur une offre d'entrée de gamme et de milieu de gamme pourtant attractive au niveau de leur rapport fonctionnalités / prix.

L'overclocking pose soucis et le « 3-way SLi » n'INtéressent pas ? On enlève

770i SLiRésultat, le constructeur a décidé de revoir un peu sa gamme de produits, et a décidé de lancer d'ici la fin de l'année un nouveau nForce 770i SLi.

Comme le 790i SLi, ce dernier supportera la DDR-3 1333, mais ne gérera que le SLi et non plus le « 3-way SLi ». Il sera aussi plus limité en overclocking, qui, de toute façon, était à la source de bien des problèmes des cartes à base de 790i SLi.

Il se voudra, bien entendu, bien plus attractif que son grand frère, on peut ainsi espérer le voir arriver dans les 150 € si NVIDIA et ses partenaires restent raisonnables.

Il faudra maintenant savoir si la possibilité de faire du SLi, seul, sera un argument nécessaire à faire vendre ce genre de produit en masse, surtout à l'heure où le CrossFire d'AMD et les très attractives Radeon HD 4850 peuvent déjà faire des merveilles à moindres frais sur une carte mère à base de X38 ou X48.

X58 et nForce 200 : ou la preuve que la leçon n'est pas finie

Nous finirons par une petite note concernant le X58, puisque dans le même document qui annonce le 770i SLi, le caméléon évoque le futur chipset d'Intel accompagné de sa fameuse puce nForce 200, dite « l'inutile ».

IDF Intel Day 2 François NehalemIl compte ici aussi placer le SLi comme solution ultime destinée aux joueurs, tout en imposant ses produits sans réellement offrir de valeur ajoutée, mais en ajoutant de la valeur...

Une pratique qui ne semble pas vraiment payer, puisque nos contacts sont unanimes concernant le rejet d'une telle solution par les partenaires, dont certains se contenteront de faire bonne figure en annonçant des produits peu disponibles via communiqué de presse.

Reste à savoir combien de temps NVIDIA pourra continuer à jouer le fier avec son système SLi alors que l'ouverture d'AMD commence à réellement payer. Une crise d'ego qui pourrait, à terme, coûter bien cher au père des GeForce.
Publiée le 27/08/2008 à 18:15
Publicité