S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Tarifs des Mac et PC, cinquième partie : le Mac Mini

Petit Mac abandonné cherche famille d'accueil

Après le MacBook, le MacBook Pro, le MacBook Air et l’iMac, nous allons maintenant examiner le Mac Mini. Cette machine si particulière est considérée par beaucoup comme à l’abandon par Apple. Tour à tour vu comme moins rentable que par le passé ou encore peu souvent mis à jour, il n’en reste que le Mac Mini est un ordinateur concentré dans un format tellement compact que l’on sait d’avance que les concurrents ne seront pas nombreux.

mac mini mac mini

Dans le secteur des « micro » PC, le Mini fait un peu office de référence. Premier sur le marché à s’afficher dans les dimensions d’une grosse boîte de rangement pour CD/DVD, le Mini avait créé l’évènement par sa taille extrêmement réduite (16,5 x 16,5 x 5 cm), et par son intégration poussée des composants, avant que certains constructeurs, notamment AOpen, n’entrent dans la danse. Que propose donc cet ordinateur si particulier ? En fait, il existe en deux versions :

mac mini

Les disques durs intégrés dans les deux versions sont au format 2,5 pouces, ce qui explique les capacités réduites et la vitesse de rotation (5400 tpm). Par contre, l’un des signes de « l’abandon » généralement constaté, même par les utilisateurs de Mac classiques, est justement que les options ne sont pas légions, et elles sont limitées. Par exemple, on ne peut choisir au maximum qu’un disque dur de 160 Go, ce qui apparaîtra rapidement limité selon l’utilisation qui en est faite.

Car on connaît au Mac Mini deux utilisations principales. La première est classique : la bureautique. La machine est assez puissante pour travailler dessus sans problème dans un environnement « de base » intégrant la navigation web, les courriers électroniques, l’utilisation d’une suite bureautique et la lecture audio et vidéo. Et justement, puisque l’on parle de multimédia, sa deuxième utilisation concerne son placement de choix (du moins pendant un temps) dans un salon pour une utilisation de type Media Center (via Front Row), puisqu’il est livré avec la télécommande Apple Remote.

Sa connectique est relativement sympathique :
  • Quatre ports USB 2.0
  • Un port FireWire 400 (complet)
  • Entrée et sortie audio numériques
  • Port DVI avec adaptateur (fourni) vers VGA, S-Vidéo et composite
La partie réseau est assurée par un port Ethernet Gigabit et le Wi-Fi 802.11n. À noter la présence du Bluetooth 2.0.

Le Mini n’étant que peu souvent mis à jour et dans des proportions assez limitées, la configuration à 499 euros est en perte de vitesse, et n’est livrée qu’avec un combo graveur CD et lecteur DVD. Mais la concurrence propose-t-elle mieux ? Dans la pratique, il n’existe aucune machine affichant à la fois les mêmes dimensions et ce niveau d’équipement. Le concurrent le plus direct du Mac Mini vient de chez AOpen, avec son modèle MP965. Pour rester dans un format de machine très réduit, sans pour autant afficher les mêmes caractéristiques, nous avons choisi de le comparer également au Studio Hybrid de Dell.

Le MP965 d’AOpen

La machine du constructeur AOpen n’est justement pas une machine. Le MP965 est un boîtier proposant une souche matérielle pour implanter ensuite d’autres composants. C’est bien d’ailleurs le problème : on peut construire « facilement » une machine bien meilleure que le Mac Mini, mais il faudra y mettre le prix.

aopen mp965

Le MP965 est en effet vendu à peu près au même tarif que l’édition de base du Mini : environ 500 euros. Seulement, pour cette somme, vous disposez d’un boitier aux dimensions exactes du Mini, mais qui n’intègre concrètement qu’une carte mère, sur laquelle il faudra installer les composants nécessaires au fonctionnement de la machine. Au final, l’acheteur aura donc dépensé plus d’argent, voire beaucoup plus selon la puissance recherchée, mais le résultat peut être d’un autre niveau puisqu’il faut considérer que la carte mère dispose d’un chipset 965GM.

En plus de proposer un chipset plus récent, la partie graphique, sans être époustouflante, est un GMA X3100 d’Intel, tout de même largement plus puissant que le GMA 950. Bien que livré avec une télécommande pour le Media Center de Windows XP ou de Vista, de multiples sorties vidéo (dont Composite et S-Vidéo) ainsi qu’un adaptateur DVI vers HDMI inclus, l’équipement est inférieur au Mac Mini, car il faudra fournir en plus :
  • Un processeur
  • De la mémoire vive
  • Un disque dur
  • Un lecteur ou un graveur de DVD
La partie réseau comprend un port Ethernet Gigabit, mais le Wi-Fi est en option. La connectique comprend :
  • Deux ports USB 2.0 à l’avant
  • Deux ports USB 2.0 à l’arrière
  • Un port FireWire 400 (complet)
Si la solution d’AOpen a le mérite d’exister et peut donc permettre aux habitués des PC de se préparer un ordinateur sous Windows extrêmement compact, il faudra acheter ladite licence, car aucun logiciel n’est fourni avec le MP965.

Le Studio Hybrid de Dell


La machine de Dell joue dans une cour légèrement différente, mais toute aussi intéressante. La machine en elle-même, bien que très compacte, n’a pas l’ambition de condenser autant le matériel. Le Studio Hybrid est donc un mini-PC, mais pas aussi « mini » que le modèle d’Apple :

  dell studio hybrid dell studio hybrid

Les dimensions du Studio Hybrid sont plus importantes, mais elles restent compactes : 19,65 x 21,15 x 7,15 cm, pour un poids de 2,2 kg. Dell vend quatre configurations différentes qui vont de 499 à 1099 euros. Et justement, que nous propose la configuration à 499 euros ? Eh bien, si l’on cherche avant tout une machine compacte qui ne sacrifie pas trop sur l’équipement, il se pourrait bien que le Studio Hybrid se pose d’emblée comme une machine de choix :
  • Un Core 2 Duo 1,83 GHz
  • 2 Go de mémoire vive
  • Un circuit graphique intégré Intel GMA X3100
  • Un disque dur de 160 Go (5400 tpm)
  • Un graveur DVD 8X
 Deux fois plus de mémoire vive, un circuit graphique plus puissant, un disque dur plus important et la présence d’un graveur DVD sont des avantages nets. Sa partie réseau fait jeu égal avec le Mac Mini avec un port Ethernet Gigabit et le Wi-Fi 802.11n, mais il ne dispose pas du Bluetooth.

Sur la question de la connectique, le Studio Hybrid fait parfois mieux, parfois moins bien que le Mini. Ainsi, si la sortie audio est bien numérique, l’entrée reste analogique, mais est présente en deux exemplaires : une pour le microphone à l’avant, une autre à l’arrière. Sur la partie vidéo, la machine de Dell propose le DVI et l’HDMI, et on sent bien que Dell a pensé avec l’ajout de cette dernière à ceux qui achèteraient un tel PC pour le poser directement dans le salon, relié à un téléviseur plasma ou LCD.

L’Hybrid comprend en outre :
  • Cinq ports USB 2.0
  • Un port FireWire 400 (mais 4 broches)
Les options sont infiniment plus nombreuses que sur le Mac Mini, avec la possibilité d’y placer un Core 2 Duo 2 ou 2,1 GHz, davantage de mémoire, un plus gros disque dur, un lecteur Blu-ray ou encore un changement de couleur, puisque c’est l’une des forces de la machine. Parmi les options intéressantes, on trouve notamment le passage à 3 ou 4 Go pour respectivement 30 ou 80 euros de plus, et le passage du disque dur de 160 Go à un modèle de 250 Go pour à peine 10 euros.

dell studio hybridChaque nouvelle couleur vous coûtera environ 40 euros, et toutes les coques peuvent être commandées en même temps que le PC. À noter d’ailleurs une coque en bambou, mais que Dell fait payer 120 euros, un tarif qui en dissuadera plus d’un.

Apple propose bien un modèle de Mac Mini à 700 euros qui propose, pour ce prix d’un Core 2 Duo à 2 GHz, d’un disque dur de 120 Go et de l’arrivée (enfin) du graveur DVD 8x. Sauf que voilà, pour 50 euros de plus, Dell enfonce largement le clou, car, à processeur équivalent, la mémoire vive est de 3 Go et le disque dur de 250 Go. Mais surtout, les 749 euros demandés par Dell intègrent dorénavant un écran 20 pouces (Dell E207WFP).

Les deux autres configurations de Dell sont vendues avec des écrans 22 et 24 pouces, ajoutent ou non un lecteur Blu-ray, passent à 4 Go de mémoire vive et utilisent un Core 2 Duo 2,1 GHz. Le Mac Mini ne peut plus vraiment s’opposer à ces machines, car le niveau d’équipement et les performances ne sont plus du tout comparables.

Le Mac Mini : seul contre tous

mac miniLe Mac Mini fait un peu peine à voir. Non pas qu’il soit une mauvaise machine, car finalement, le modèle à 500 euros reste rentable pour ceux qui veulent une machine à moindre coût sous Mac OS X pour profiter de cette plateforme logicielle, ou encore pour ceux qui souhaitent une solution Media Center, là encore sous Mac OS X.

Le principal problème de cette machine est qu’Apple ne s’en occupe que très peu. Il y a cette impression étrange que la firme met à jour le Mini que lorsqu’elle se souvient tout à coup qu’elle commercialise ce produit. En conséquence, il y a un facteur temps, car les Mac Mini reçoivent de nouveaux composants de manière beaucoup moins régulière que toutes les autres gammes, mais il y a aussi un facteur concurrence interne : trop intéressant, le Mini serait une machine qui pourrait rapidement vampiriser les autres gammes de bureaux.

Sur la base d’un boîtier aux dimensions si réduites, la machine d’Apple reste imbattable. Si quelques centimètres de plus ne vous font pas peur et, là encore, si Mac OS X n’est pas un objectif en soi, le Studio Hybrid vous donnera plus de possibilités, à tous les niveaux.

Mais attention, le marché évolue. Non seulement Apple ne devrait sans doute plus tarder à faire évoluer le Mac Mini (à moins qu’elle ne le supprime définitivement), mais il faut aussi compter avec la présence d’autres constructeurs qui peuvent lancer des produits dans ce domaine précis. C’est notamment le cas de Fujitsu-Siemens, dont l’ESPRIMO Q5030 devrait commencer à arriver dès le mois prochain sur le sol français. Les dimensions d’un Mac Mini, mais avec des composants supérieurs, ainsi qu’une connectique plus fournie (notamment six ports USB 2.0 et un e-SATA) devraient marquer la différence. Sans doute le bon compromis entre le Mini et le Studio Hybrid, mais sous Vista dans tous les cas.
Publiée le 19/08/2008 à 17:35

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;