S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Télévision : Numericable accuse quelques soucis de paiement

Paie ment ?

MàJ (06/08/2008) : Numericable tient à préciser qu'il n'y a en aucun cas eu de problèmes de paiement entre elle et Discovery, mais un simple malentendu sur l'accord de distribution entre les deux partenaires.

-------------------------------------------------------------------------

Numericable est décidément dans une spirale bien négative ces derniers temps. Après une période particulièrement difficile, et notamment un niveau de plaintes particulièrement élevé, le câblo-opérateur avait pourtant réussi à résoudre en grande partie ses principaux problèmes.

numericable pub tvMalheureusement, les mauvaises nouvelles défilent pour Numericable depuis une poignée de semaines : pétition à son encontre, hausse des abonnements de 2 €, etc. Et un autre problème trouble le sommeil des dirigeants.

Numericable aurait en effet quelques soucis financiers, au point de devoir allonger ses délais de paiement envers les chaînes de télévision (Canal+, TF1, M6, etc.). Le point d'orgue est arrivé fin juillet, avec la disparition pour les abonnés des chaînes Discovery Channel et Discovery Real Time :

« Suite à un non-respect des obligations contractuelles du câblo-opérateur Numericable, le groupe DISCOVERY COMMUNICATIONS FRANCE à été dans l'obligation de suspendre son signal pour ses deux chaînes, DISCOVERY CHANNEL et DISCOVERY REAL TIME.

Depuis le 25 juillet dernier, les abonnés de Numericable ne peuvent donc plus regarder Discovery Channel et Discovery Real Time. DISCOVERY COMMUNICATIONS FRANCE espère toutefois qu'une solution sera rapidement trouvée afin de mettre un terme à cette situation indépendante de sa volonté.

Le groupe déplore cette situation et remercie ses fidèles téléspectateurs de leur soutien.
 »

Selon un papier du Figaro du mois dernier, le poids de Numericable en matière de télévision pèserait fortement : on parle ainsi de 140 millions d'euros reversés chaque année aux différentes chaînes de télévision, et « 15 à 20 % des recettes des chaînes du câble et du satellite ». Or, le câblo-opérateur tenterait de repousser le plus longtemps possible ces paiements. Le Figaro indique trois à six mois de délai.

Contacté, Numericable n'a pas souhaité laisser de commentaire.

Publiée le 05/08/2008 à 15:28

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;