Microsoft n'a vendu que 18 millions de licences Windows Mobile

Effectivement, une vraie catastrophe 55
windows mobile 6.1Microsoft n’a pas atteint ses objectifs en termes de ventes de téléphones mobiles équipés de Windows Mobile. Du coup, l’éditeur de Redmond pensait pouvoir vendre plus de 20 millions de licences de son système d’exploitation pour téléphones durant la dernière année fiscale, et il a donc fallu se raviser.

Peut-on parler d’échec ? Oui et non, car si la société n’a pas atteint les chiffres qu’elle s’était elle-même fixés, la différence est à relativiser selon Microsoft : « seulement » 18 millions de licences auraient été vendues selon Andy Lees, vice-président sénior de la division Mobile Communications Business. Toujours selon lui, la faute principale incombe à certains retards chez les constructeurs, mais le responsable n’a pas souhaité donner d’autres détails à ce sujet.

L’industrie du téléphone mobile est en effervescence. Beaucoup diront qu’il l’a toujours été, et ils n’auront pas tort, mais la convergence numérique et l’arrivée de figures de proue telle que l’iPhone ont conduit les constructeurs à sérieusement repenser les interfaces homme-machine, à grand renfort d’écrans tactiles et de fonctionnalités novatrices. Si Microsoft a lancé récemment une version 6.1 de son système Mobile, avec notamment une interface revue et simplifiée, c’est Windows Mobile 7 qui doit apporter un vent de fraicheur et permettre une nouvelle génération de « Smartphones ».

Pour autant, Andy Lees ne considère pas du tout la dernière année fiscale comme un échec. Deux millions de téléphones en moins représentent en tout et pour tout moins d’un mois dans le chiffre d’affaires de la division chez Microsoft. Et les chiffres fournis par le cabinet d’analyse IDC volent au secours de Microsoft : les ventes de téléphones accompagnés de Windows Mobile ont progressé plus rapidement que celles du marché de la téléphonie mobile, augmentant ainsi les parts de marché du système de 11 à 13 %.

Andy Lees se veut rassurant, en reprenant encore les chiffres d’IDC qui indiquent que le nombre de téléphones Windows Mobile vendus a dépassé celui de Blackberry de RIM sur la même année fiscale, et représente également deux fois le nombre d’iPhone vendus. Il n’y a donc plus qu’à attendre les retardataires et les modèles qui tardent à arriver sur le marché.

 
Par Vincent Hermann Publiée le 04/08/2008 à 09:58 - Source : Seattle PI
Publicité