Le botnet Storm Worm s'en prend au FBI et à Facebook

Les deux prennent un petit ver ? 64
Le FBI, en accord avec l'organisme qui coopère avec lui, l'Internet Crime Complaint Center (IC3) ; pour avertir le grand public d'une nouvelle salve d'attaques d'un dérivé de Storm Worm, par le biais d'une vaste campagne de spamming.

Dans un email intitulé FBI vs Facebook, au titre prometteur pour le chaland curieux, on trouvera un lien censé rediriger vers une vidéo ou un article traitant des relations entre le réseau social et le Bureau. Sauf qu'en cliquant sur le lien, on téléchargera plutôt un logiciel malicieux qui transformera sa machine en hôte et incubateur à virus...

Storm Worm
 
Les spammeurs qui répandent ces cochongiciels prennent pour cibles les utilisateurs d'Internet et font de chaque ordinateur un maillon de cette activité criminelle. « Nous prions instamment les utilisateurs d'aider à prévenir de la menace des botnets en ayant un comportement adéquat », précise le Bureau.

Et d'en profiter pour renouveler ses avertissements de safe-surf sur le Net : ne pas répondre à un email non sollicité, rester méfiant sur l'origine d'un email et son expéditeur, ne pas cliquer comme un fou sur des liens ou des pièces jointes et ne pas fournir d'informations personnelles à une personne qui vous en réclame.

Des mesures de sécurité, mais qu'il est bon de répéter...

Storm Worm avait encore fait parler de lui durant la Saint Valentin : les éditeurs d'antivirus alertaient tout le monde pour prévenir d'une recrudescence de versions apparues pour souhaiter, sous couvert de mots doux, une bonne contamination...
Publiée le 31/07/2008 à 16:11
Publicité