Consortium pour la vidéo HD domestique sans fil, norme WHDI

Au fil des ondes 42
Sony et Samsung forment en ce moment un consortium industriel pour appuyer une nouvelle norme de transfert sans fil, le WHDI. Cette technologie à pour but de remplacer les câbles vidéo numériques actuels dans une maison, notamment les câbles HDMI pour la vidéo haute définition.

L'idée est de permettre l'envoi de flux audiovidéo HD sur tous les téléviseurs d'une maison, sans utiliser aucun câble. De quoi libérer les utilisateurs des contraintes de connectique, mais il faudra rajouter un réseau d'ondes dans sa maison, à côté du WiFi, ce qui va refroidir les plus suspicieux concernant l'effet de telles ondes sur la santé, notamment celle des plus jeunes. 

WHDI AmimonLe consortium en question réunit donc Sony, Samsung, Motorola, Sharp et Hitachi. Il va exploiter la technologie WHDI de l'entreprise israélienne Amimon, qui signifie : Wireless Home Digital Interface.

« Si vous avez une télévision chez vous, elle sera capable d'accéder à toutes les sources de la maison, une "box" dans le salon, une PlayStation dans la chambre, ou un lecteur DVD dans une autre chambre », explique Noam Geri, cofondateur de Amimon.

Les puces de transfert sans fil WHDI sont déjà en production, et les premières télévisions équipées de cette technologie devraient arriver dès l'année prochaine. Leur tarif sera supérieur de 100 dollars à celui d'une télévision équivalente, mais sans WHDI.

Le WHDI s'impose donc comme un concurrent d'autres normes sans fil similaires, comme le WirelessHD, que Sony supporte aussi, ou l'UWB. Cependant, le WHDI fonctionne sur une bande de fréquences dans les 5 GHz et devrait fonctionner dans toute la maison, alors que le WirelessHD et l'UWB fonctionnent respectivement sur les bandes 60 GHz et 10 GHz et sont de bien plus courtes portées, à l'échelle d'une pièce.

Actuellement, Belkin vend déjà sur le marché des adaptateurs basés sur les puces WHDI de Amimon, mais la paire est proposée à un prix prohibitif de 1000 dollars. Sony et Motorola espèrent donc largement baisser les prix d'ici l'année prochaine pour intégrer l'idée dans leurs futures télévisions.
Par Bruno Cormier Publiée le 23/07/2008 à 15:14