SFR/Neuf Cegetel devrait supprimer environ 800 emplois (MàJ)

Vont-ils se l'SFR ? 48

MàJ (02/07/08) : SFR vient de préciser que si 800 postes ont bien été identifiés, la limite des suppressions d'emplois est fixée à 450. Selon Force Ouvrière, « cela va surtout concerner les fonctions support aux autres métiers, c'est-à-dire tous les postes qui sont en doublon dans les deux entreprises ». La CFDT rajoute que « toute l'entreprise est concernée: plus de la moitié des salariés (environ 5 000 personnes) peuvent prétendre au départ dans la limite des postes supprimés, ou à postuler à ceux qui sont créés ».
 

-----------------------------------------------------------------------------------------

[Article du 01//07/08]
La nouvelle était prévisible. Le rachat du fournisseur d'accès à Internet Neuf Cegetel par SFR allait inévitablement avoir des conséquences sur l'emploi. Le futur groupe, dès lors que la fusion sera pleinement effective, devrait donc pousser vers la sortie près de 800 personnes, dévoile Les Échos. Cela concernera entre 4 et 5 % du groupe SFR/Neuf Cegetel.

800 départs pour 350 arrivées

SFR Neuf Cegetel logoMalgré ces pertes d'emplois, qui seront réalisées sur la base de départs volontaires, selon les informations du quotidien économique, les pages recrutements de Neuf Cegetel, tout comme celles de SFR par ailleurs, foisonnent de nombreuses offres. Cela expliquerait ainsi pourquoi le chiffre des 450 suppressions d'emplois est mentionné par notre confrère, alors que, selon les syndicats, il y aurait plus précisément 800 départs, compensés en partie par 350 recrutements.

Loin des 2000 licenciements qui avaient été évoqués en avril dernier, ces 800 postes supprimés concernent principalement le secteur réseau, ainsi que celui du marketing, de la communication et des ressources humaines.

La marque Neuf Cegetel disparaîtra au profit de SFR

Pour rappel, début avril 2008, SFR annonçait officiellement qu'« aucun plan de licenciement n'est envisagé et aucun objectif de réduction d'effectif n'est fixé », le groupe misant sur le dialogue social, qui à l'époque se poursuivait « conformément aux pratiques d'ouverture et de concertation ».

Trois mois plus tard, l'objectif de réduction d'effectif semble fixé, et les concertations ont toujours cours. Nous devrions en savoir plus d'ici mi-septembre, période où les représentants syndicaux devraient remettre leur avis sur la question.

Autre information d'importance, après la quasi-disparition d'AOL et de Club-Internet, le nom de Neuf Cegetel devrait lui aussi s'éteindre avec le temps, au profit de la marque SFR, qui concernera donc la téléphonie mobile et Internet. La marque SFR, sans Neuf Cegetel, compte par ailleurs près de 450 000 clients ADSL. "Neuf" sera cependant toujours présent sur ses box ADSL.
Publiée le 02/07/2008 à 08:29 - Source : Les Echos
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité