Interopérabilité : Microsoft supprime en douce des informations

Opération ninja 67
JusticeLe Comité technique rattaché au département américain de la justice et chargé de surveiller Microsoft, a jeté dernièrement ses premiers coups d’œil à Windows 7. Mais le prochain système d’exploitation de Redmond n’est pas le seul sujet d’inquiétude, car le Comité a fait récemment deux découvertes qui ne le rendent pas particulièrement heureux.

La première concerne la fameuse documentation fournie par la firme sur le délicat sujet de l’interopérabilité. Le Comité a en effet remarqué que des informations avaient tout simplement disparu de la documentation. Après examen, il se trouve que ces informations n’auront en fait pas d’impact sur les éditeurs tiers, et le Comité précise qu’elles étaient relatives aux opérations s’exécutant en interne au sein de l’environnement Windows Server. Pour le Comité, le problème est ailleurs : Microsoft a brisé un « pacte » dans lequel la société s’engageait à demander la permission avant de toucher à la documentation.

L’étendue des coupes n’est en revanche pas connue, car c’est là qu’intervient l’autre problème reproché à Microsoft : le manque de mises à jour dans cette documentation. Et non seulement ces mises à jour sont devenues trimestrielles alors qu’elles étaient mensuelles, mais l’éditeur informe de moins en moins sur les changements apportés.

Face à la colère du Comité, qui publie évidemment des rapports finissant entre les mains du DoJ (Departement of Justice), Microsoft tente de faire amende honorable. La firme a précisé qu’elle allait remédier au problème de la fréquence des mises à jour de la documentation ainsi qu'aux informations associées.

Par Vincent Hermann Publiée le 24/06/2008 à 17:45 - Source : Information Week
Publicité