S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

MusicMe propose l'écoute gratuite de 3,5 millions de titres

À peine 20 ans d'écoute non stop...

musicMe Alors que Deezer, Jiwa, Last.fm et bien d'autres sites d'écoute de musique en streaming se développent, allant jusqu'à avoir un probable impact sur le P2P (encore à étudier), le site français musicMe vient de frapper un grand coup en annonçant la disponibilité gratuite, en écoute à la demande, de pas moins de 3,5 millions de morceaux. À titre de comparaison, Deezer propose un catalogue de 2 à 2,5 millions de morceaux, tandis que Jiwa approche du million.

Écoutez gratuitement, et téléchargez pour à peine 9,90 €/mois

Différence fondamentale avec ses "concurrents" français, musicMe limite chaque morceau à seulement trois écoutes, et ce, par compte, et non par jour. Il vous faudra en effet vous inscrire sur le site afin d'accéder au catalogue, sachant que l'inscription est simple et rapide, le site souhaitant attirer les internautes et non les rebuter.

Spécialisé dans la vente de musique numérique, notamment grâce à un abonnement illimité sans engagement pour tout juste 9,90 € par mois (contre 14,95 € auparavant), musicMe a pour avantage d'avoir signé avec tous les grands noms de l'industrie musicale, qu'il s'agisse des quatre grandes majors (Universal, Warner, EMI et Sony) ou de nombreux labels moins importants.

MusicMe, interviewé par nos soins l'année dernière, a ainsi vu grimper son catalogue de plus d'un million de titres en un an, pour atteindre 3,5 millions de morceaux disponibles.

Un modèle économique basé sur le gratuit et le payant

Rappelons cependant que ces titres sont encodés en 192 kbps et sont accompagnés de DRM PlaysforSure (de Microsoft), autorisant leur lecture en ligne ou hors ligne, l'installation du gestionnaire de téléchargement sur trois PC différents, et enfin le transfert depuis l'ordinateur vers trois baladeurs et appareils compatibles PlaysforSure.

MusicMe Apach Network « Aujourd’hui, l’économie de la musique en ligne ne permet pas de financer uniquement par la publicité et le marketing direct  une offre d’écoute à la demande illimitée. Il est essentiel pour une plateforme de musique telle que musicMe de consolider son modèle économique en partageant ses revenus entre la publicité et la vente de forfaits. Nous serions ravis d’offrir de l’écoute à la demande illimitée gratuite. Mais qui peut aujourd’hui trouver son équilibre quand le prix de la musique est trois fois plus élevé que les revenus publicitaires générés ? » se demande ainsi Ludovic Leu, co-fondateur de musicMe.

Interrogé, Ludovic Leu nous a donné quelques précisions d'importance, et en a confirmé d'autres. Sachez ainsi que les morceaux en streaming ont une qualité identique à celle que vous pouvez télécharger, c'est-à-dire du 192 kbps.

Des DRM indispensables... pour l'instant

5000 nouveaux titres sont rajoutés chaque semaine en moyenne, et si le site compte actuellement 3500 clips en HD en collaboration avec Warner, EMI et Universal, le but est d'atteindre les 15 000 vidéos rapidement. Quant aux DRM, le co-fondateur de musicMe nous a assuré que leur présence est pour l'instant indispensable pour une offre illimitée en France, mais que le futur pourrait présager un avenir différent.

MusicMe compte à ce jour entre 15 000 et 25 000 abonnés selon les mois, pour 300 titres téléchargés par abonné en moyenne par mois, et un total de 114 000 artistes différents présents sur le site. Ce dernier reçoit d'ailleurs 1,1 million de visiteurs uniques par mois, et vise les 3 millions d'ici la fin de l'année.

En partenariat avec Archos et Cultura (entre autres), musicMe compte 20 salariés.

Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD, aime les interviews insolites et les tablettes tactiles (malgré leurs défauts). Essentiellement présent sur Google+.

Google+

Publiée le 17/06/2008 à 15:51

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;