S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Microsoft porte plainte massivement contre des contrefacteurs

Puisque sans contrefaçon, je suis un éditeur heureux

Microsoft a annoncé lundi dernier avoir déposé 21 plaintes devant la cour fédérale, ceci dans 14 États différents. Ces multiples plaintes sont dirigées vers des revendeurs proposant des logiciels Microsoft piratés. Certains seraient même des récidivistes, précise la firme de Redmond.

On retrouve même des récidivistes

Microsoft Genuine D'après Microsoft, « dans les cas annoncés aujourd'hui, un grand nombre d'entreprises identifiées dans les poursuites juridiques sont accusées d'avoir induit en erreur leurs clients à maintes reprises par la distribution de copies sans licences de logiciels Microsoft préinstallés sur les PC qu'ils ont vendus. Certaines de ces sociétés ont continué leurs pratiques commerciales illégales, même après le règlement de litiges précédents avec Microsoft. »

Le géant des logiciels explique notamment que la plupart des utilisateurs ne sont pas regardants quant à la licence des logiciels préinstallés sur leur ordinateur. Ceux vendant des logiciels sans licence profitent donc de cet état de fait pour tromper leurs clients.

Les clients ne se rendent compte de rien

« Dans la plupart des cas, les clients à qui a été vendu un disque dur avec des logiciels préinstallés ne reçoivent pas de manuels ou leur support original, bien que souvent les revendeurs leur facturent le prix fort. Beaucoup de clients ne se rendent pas compte que le logiciel préinstallé sur leur ordinateur qu'ils ont acheté n'est pas légal jusqu'à ce qu'ils effectuent un contrôle par le biais des outils de validation en ligne Windows Genuine Advantage (WGA), ou Office Genuine Advantage (OGA), qui sont fournis par Microsoft pour aider les consommateurs à vérifier la légalité de leurs logiciels. »

Selon une étude de la Business Software Alliance (BSA) du mois de mai dernier, plus d'un tiers des PC dans le monde contiennent des logiciels contrefaits. Aux États-Unis, 20 % des PC étaient concernés en 2007, pour un manque à gagner de 8 milliards de dollars pour les éditeurs de logiciels.

Source : Microsoft
Publiée le 12/06/2008 à 06:00

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;