Lutte contre les dessins et images 3D pédopornographiques

Nouveau pas à franchir 705
internet surf libre blog écranDessins et images générées par ordinateur montrant des enfants victimes d'abus sexuels fleurissent de longue date sur Internet. Mais le ministre de la Justice anglais, Maria Eagle, entend tordre le cou à ces pratiques. En effet, en vertu de la Obscene Publications Act, loi qui interdit de posséder des photos d'enfants maltraités, une extension s'appliquerait également aux images 3D et aux dessins.

Selon Mme Eagle, les pédophiles contournent la loi du fait d'une faiblesse et d'une lacune dans la loi qui le leur permet. Et cette perspective de combler ces manques répond à une consultation publique effectuée l'an dernier. La ministre redoute par ailleurs que si ces questions ne sont pas traitées maintenant, le fossé à combler puisse s'aggraver encore.

Le gouvernement a reconnu par ailleurs que les pédophiles pourraient être en mesure de contourner la loi en ayant recours à des dessins de BD ou images 3D reproduisant de telles scènes et un porte-parole du ministère de la Justice reconnaît qu'on trouve actuellement une recrudescence de ces images sur le réseau. Pour le ministère, ces images inacceptables jouent et se posent comme des représentations légales d'enfants abusés.

Pourtant, Mme Eagle souhaite rassurer tout le monde : ce n'est pas une chasse aux sorcières de la BD pornographique dans son ensemble, mais plutôt un combat contre des images par trop réalistes qui « n'ont pas leur place dans notre société ». Et certains de saluer l'initiative, considérée comme un élément supplémentaire dans la lutte pour la protection de l'enfance sur le Net.
Publiée le 28/05/2008 à 11:37
Publicité