S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Capgemini recrute ses informaticiens dans les TGV

Et PCI recrute dans les TER

Capgemini logo Capgemini, spécialiste en conseil, en services et en infogérance, subit depuis fin mars de multiples grèves de la part de ses salariés, principalement pour demander une hausse des salaires. Malgré ces conflits, le géant français compte recruter cette année plusieurs centaines de personnes. Rien d'anormal pour une entreprise renouvelant régulièrement ses employés. La manière d'embaucher est par contre assez originale, Capgemini utilisant le TGV, les SMS, YouTube et Dailymotion comme moyens de recrutement.

Cherchant à attirer des informaticiens à Paris, mais aussi dans l'Ouest, Capgemini a ainsi eu l'idée de dénicher les perles rares prenant le TGV en première classe entre Paris et une large partie Ouest de l'Hexagone, du Havre à Toulouse, en passant par Nantes, Rennes, Bordeaux, Le Mans, et Rouen. 350 nouveaux postes sont attendus en 2008 uniquement pour Capgemini Ouest.

48 300 cartes postales Capgemini seront ainsi déposées dans les trains reliant ces huit villes, des cartes postales au dos desquelles vous trouverez un numéro SMS. À l'instar des jeux radio et télé, vous pourrez taper 1 si vous souhaitez travailler pour Capgemini dans le "Grand Ouest" ou 2 si vous préférez Paris. Nous ne savons pas si taper 3 permet d'augmenter les salaires.

Outre le train, Capgemini compte exploiter Internet, et notamment les célèbres plateformes vidéo YouTube et Dailymotion. Une dizaine de clips sera ainsi mise en ligne afin de présenter ses principaux métiers, ceci grâce à des témoignages de certains employés.

Enfin, en début de mois prochain, trois "soirées de la cooptation" seront organisées à Nantes, Rennes et Bordeaux selon Reuters. Une prime allant de 300 à 1 000 euros sera versée pour le "cooptant" en cas de recrutement réussi.

Joëlle Devay, directrice des ressources humaines de Capgemini Ouest, explique les raisons de telles méthodes de recrutement : « Organiser des journées portes ouvertes ou recruter sur les sites d'emploi ne suffit plus. Plutôt que les candidats viennent nous voir, il faut désormais aller vers eux. »

Source : Reuters
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD, aime les interviews insolites et les tablettes tactiles (malgré leurs défauts). Essentiellement présent sur Google+.

Google+

Publiée le 27/05/2008 à 09:51

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;