S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

OLPC : XO 2 en 2010 et création de la Sugar Labs Foundation

Pari fou ? Vous avez dit pari fou ?

OLPCL’initiative OLPC (One Laptop Per Child) a créé une vague qui a fait bien des émules. Fondée en 2005, elle a été financée par des sociétés ayant fourni chacune deux millions de dollars, notamment AMD, Brightstar Corporation, eBay, Google, Marvell, News Corporation, Nortel, Red Hat et SES.

La petite machine à bas prix XO a passé un cap récemment avec l’annonce d’une version qui embarquerait Windows XP, ou plutôt une version spécifique du système d’exploitation de Microsoft. Parallèlement, une partie des développeurs de la couche logicielle du portable va fonder la Sugar Labs Foundation (SLF), qui aura à sa tête Walter Bender, qui a été jusqu’ici président du logiciel et du contenu au sein de l’initiative OLPC.

Walter Bender connaît bien le sujet, et pour cause : une bonne partie des développements logiciels a été faite par des membres du corps enseignant du Media Lab, un département du MIT (Massachusetts Institute of Technology). Bender en a été le directeur de 2000 à 2006, avant de s’impliquer bien sûr dans le projet dirigé par Nicholas Negroponte.

Le but de cette fondation est de travailler à part sur Sugar, qui est la couche logicielle présente sur les portables XO, et qui s’appuie sur Linux. Sugar est considéré comme une plateforme complète, et ce sont les capacités de cette plateforme qui vont faire l’objet d’un travail séparé, en ouvrant notamment l’ensemble à de nouvelles machines, dont l’Eee PC.

La fondation indique que Sugar a besoin d’être affiné et d’une véritable cohérence, ce qui est valable bien sûr pour son interface, mais également en tant que plateforme de développement. Il s’agit en outre d’une condition importante pour attirer les développeurs. Depuis le 8 mai, une version de développement nommée Sucrose 0.81.x est en cours de test, avec une version 0.82 bêta prévue pour le 20 juin et la version finale pour le 8 août.

Parmi les personnes qui ont fait partie de l’initiative OLPC, on trouve Mary Loup Jepsen, qui a été directrice technique de l’association jusqu’en janvier dernier. Elle est depuis partie créer une société du nom de Pixel Qi, dont le but est de mettre au point des écrans LCD à bas prix, entre autres. Et ce travail a déjà un débouché plus que certain en la version 2 du portable XO.

Lors d’une présentation dans les locaux du Media Lab du MIT, Nicholas Negroponte a fourni des indications ainsi que des vues d’artiste de ce que sera cette future machine, attendue pour 2010 à un prix de 75 dollars. En soi, le prix est déjà impressionnant pour un ordinateur portable, mais en sachant que la machine embarquera deux écrans LCD :

olpc olpc olpc   

Les deux écrans sont réunis par la tranche et peuvent être disposés en ordinateur portable classique, mais également comme un livre, ouvrant ainsi des capacités intéressantes dans le domaine de l’éducation. De même que l’iPhone avait affranchi Apple de la création de boutons de contrôle et/ou d’un clavier, les écrans du XO 2 seraient tactiles et pourraient afficher uniquement les fonctions nécessaires à une activité précise.
Source : OLPC
Publiée le 21/05/2008 à 10:37

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;