Windows Live Messenger 9.0 : mais que fait donc Microsoft ?

Ça ne bouge pas beaucoup en tout cas 156
windows live messengerNous en avions déjà parlé une première fois, et nous allons y revenir. Au sujet de Windows Live Messenger 9.0 qui est probablement à l’heure actuelle l’application Microsoft la plus utilisée, on n’en sait pas plus aujourd’hui qu’il y a quelques mois. Et pour cause : la communication est en berne depuis des mois, et les testeurs sont en colère devant le peu de cas que fait l’éditeur des propositions de fonctionnalités, et même des remontées sur les bugs.

La situation est difficilement compréhensible. Microsoft a, pendant des mois, insisté sur certaines des nouveautés qui allaient être présentes dans la prochaine version de son client de messagerie. Présence multiple depuis quatre ordinateurs au maximum, emploi de sons et de musiques personnalisés pour les évènements liés aux contacts, protections contre la fraude par messagerie instantanée, et même une éventuelle compatibilité avec Jabber.

Seulement voilà, tout est au point mort. Tandis que Yahoo travaille sur une version spécialement conçue pour Vista de son client de messagerie, le logiciel de Microsoft traine misérablement derrière avec un manque cruel de certaines fonctionnalités, telles que les onglets. Cette dernière est demandée systématiquement par les testeurs depuis plusieurs versions, mais Microsoft répond inlassablement qu’elle ne sera pas incorporée. Et si vous vous posez la question : oui, elle a déjà été refusée pour la version 9.0.

windows live messengerDu coup, les testeurs se demandent à quoi ils servent. Un sujet créé le 1er janvier par l’un d’entre eux demande à Microsoft pourquoi l’équipe de développeurs refuse systématiquement toute nouvelle idée ou, pire, indique qu’un bug ne sera pas corrigé : « Pourquoi conduire ce programme si vous ne faites continuellement aucun cas de notre retour ? Il semble évident que, lorsque vous démarrez ces programmes, vous avez une idée précise de ce que vous voulez et que vous ne voulez pas implémenter les idées dans le client, alors pourquoi s’en inquiéter ? Et pourquoi nous faire perdre notre temps ? »

Le message a reçu de multiples réponses en quatre mois, pratiquement toutes similaires. Microsoft n’a jamais répondu, ce qui est étrange dans la mesure où la société accorde une place énorme aux testeurs dans la plupart de ses projets. Ce fut le cas pour Vista, pour Visual Studio 2005 et 2008 ou encore pour les Windows Server.

La situation concernant Windows Live Messenger 9.0 est en fait assez étrange pour qu’on se pose la question de savoir si le travail avance toujours. Jamais auparavant la firme n’a dédaigné les testeurs de cette manière, et on peut se demander si le projet n’a pas été abandonné. Si tel n’est pas le cas, il serait temps que l’éditeur se pose les bonnes questions. La sortie récente de MSN Messenger 7.0 pour Mac a passablement échauffé les utilisateurs, et la version 9.0 n’est pas partie pour redorer le blason de Microsoft sur ce terrain-là.

Mais après tout, qui sait ? La firme garde-t-elle peut-être un autre projet en réserve.

 
Publiée le 14/05/2008 à 17:30 - Source : Ars Technica
Publicité