La Chine enquête sur les services de cartographie en ligne

Cachez-moi cette base militaire, que je ne saurais voir 60
ChineLa Chine a lancé une enquête sur les services en ligne proposés entre autres par Google et Sohu, dans un souci de protection des secrets d'État et de l'intégrité territoriale. Selon Min Yiren, vice-président du Bureau d'État d'arpentage et de cartographie, les autorités souhaitent mettre fin à de nombreuses indiscrétions que des cartes disponibles sur Internet offrent au tout-venant. On parle ici ou là de tracés de frontières ou de bases militaires secrètes.

Cette enquête débutée en avril se poursuivra jusqu'à la fin de l'année, selon le communiqué récemment diffusé. Min Yiren évoque cinq domaines particulièrement ciblés par les prospections, mais les plus importants restent la définition des frontières du pays, ainsi que des conflits territoriaux

Les zones concernées sont Taiwan, les îles Spratley et Paracel, situées en mer de Chine méridionale ainsi que les îles Diayou, en mer de Chine orientale.

Le dernier rapport avait mis en avant que 10 000 sites web de cartographie illégale étaient accessibles en Chine. Huit ministères sont ainsi impliqués dans cette enquête, dont ceux de l'Industrie et de l'Information, des Affaires étrangères et celui de la sécurité publique. L'an dernier, la Chine avait restreint l'activité cartographique pour des raisons de sécurité nationale.
Par Nicolas.G Publiée le 06/05/2008 à 12:26
Publicité