Dell se sépare de 250 employés dans ses locaux irlandais

Multidivorce 55
Dell vient d'annoncer la suppression de 250 postes en Irlande, des licenciements qui entrent dans le cadre de son plan global d'allègement de sa masse salariale.

Dell LogoDell fait travailler actuellement 4500 personnes sur deux sites en Irlande. Le pays est connu pour sa politique fiscale très avantageuse pour les entreprises, mais les économistes interprètent ces licenciements locaux comme le résultat d'une augmentation des dépenses nécessaires aux activités des entreprises en Irlande, et tout particulièrement pour les firmes américaines, en ces temps de dépréciation du dollar face à l'euro.

Les employés irlandais de Dell ont été informés de ces licenciements mardi dernier, alors qu'ils arrivaient sur leur lieu de travail. Les 250 salariés concernés commenceront à partir au mois de juillet prochain. Dell annonçait au début du mois d'avril un plan de licenciement global de plus de 8800 employés à travers le monde, une restructuration qui touche donc aussi l'Irlande, où il fait figure de plus gros exportateur et de plus grande entreprise technologique du pays.

Dell s'est installé en 1990 en Irlande, la firme américaine y possède maintenant sa plus grande usine d'assemblage européenne dans la ville de Limerick, ainsi que son centre de vente et d'après-vente dans la banlieue de Dublin. C'est dans ce centre administratif, commercial et marketing que la majorité des licenciements aura lieu.

Dans sa restructuration, Dell a aussi délocalisé son service de support téléphonique d'Écosse vers l'Inde, fermé son usine d'Austin au Texas en relâchant 900 employés, et espère économiser un total de trois milliards de dollars de dépenses annuelles.
Par Bruno Cormier Publiée le 30/04/2008 à 12:09 - Source : ibtimes
Publicité