Steve Ballmer : en cas de plaintes, Windows XP restera

Tous aux pancartes ? 207
steve ballmer Le feuilleton de la mort de Windows XP n’en finit plus de durer. Alors que les choses semblaient désormais claires, Microsoft réaffirmant encore et encore que la commercialisation s’arrêterait le 30 juin prochain, Steve Ballmer relance le débat avec une annonce qui va certainement relancer de l’huile sur le feu.

Le PDG de l’éditeur, interrogé récemment sur le sujet, a simplement indiqué que si un nombre significatif de personnes se « plaignaient », les plans concernant Windows XP pourraient changer. Rappelons tout de même que le système sera retiré de la vente prochainement, ce qui comprend les OEM ainsi que les boîtes dans les magasins. Les intégrateurs locaux, eux, auront jusqu’au 31 janvier 2009.

Pour Ballmer, la « vérité statistique » est que la majorité des PC vendus le sont avec Vista. Il indique en outre que la majeure partie des retours vers Windows XP se fait en entreprise. Et à propos des entreprises, les constructeurs tels que Dell sont actuellement en train de chercher à contourner la fin de la commercialisation, en utilisant notamment une possibilité des licences Professionnelle et Intégrale.

Comme nous en discutions précédemment dans le compte-rendu d’une conférence téléphonique avec Microsoft, les deux licences précédemment citées de Vista permettent à l’utilisateur d’utiliser l’édition précédente. Il restera quand même un problème de taille à résoudre : la licence stipule que c’est l’utilisateur lui-même qui doit détenir le CD d’installation.

Publiée le 28/04/2008 à 09:55 - Source : Windows IT Pro
Publicité