Apple vend ses Mac, iPod et iPhone comme des petits pains

Il ne reste même pas le trognon 260

Les résultats financiers d'Apple sont aussi monotones que ceux de Google. Trimestre après trimestre, la Pomme nous informe en effet de ses ventes, et elles sont comme toujours excellentes. Ses Mac et ses iPod se vendent comme des petits pains, et ses revenus ainsi que ses bénéfices sont en hausse. La routine.

macbook airLors du premier trimestre 2008 – soit son deuxième trimestre fiscal finissant le 29 mars – Apple a ainsi livré 2,289 millions de Mac (dont 1,433 million de portables), soit une très forte hausse de 51 % par rapport à l'année précédente. Sur cette même période, 10,644 millions d'iPod ont trouvé preneurs, soit une stabilisation des ventes d'iPod (+1 %). Quant à l'iPhone, 1,701 million d'unités ont été écoulées lors de ce trimestre.

Financièrement, la firme de Steve Jobs peut donc se vanter d'une croissance de 43 % de son chiffre d'affaires, atteignant 7,51 milliards de dollars, pour un bénéfice de 1,045 milliard de dollars (+36 %). Sa marge brute a, quant à elle, fortement régressé, passant de 35,1 % début 2007 à 32,9 % aujourd'hui. Ses dépenses en Recherche et Développement ont pour leur part grimpé de 90 millions de dollars, pour atteindre 273 millions.

Enfin, comme nous le répétons régulièrement, à l'instar d'un Dell ou d'un Yahoo, Apple est particulièrement dépendant des États-Unis, ses ventes à l'international ne représentant que 44 % de ses revenus. Ce pourcentage était cependant de 40 % il y a six mois.

Par Nil Sanyas Publiée le 24/04/2008 à 09:20 - Source : Apple
Publicité